Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Jeux > Yggdrasil

Yggdrasil

Auteur : Cédric Lefebvre et Fabrice Rabellino
Illustrateur : Pierre Lechevalier
Editeur : Ludonaute
Année : 2011
Joueurs : 1 à 6
Age : 13 ans et plus
Durée : 90 minutes
Prix : 39 euros
Thème : Survie, Mythologie
Genre : Coopératif


Descriptif de l’éditeur :

Incarnez les puissants Dieux Nordiques et combattez ensemble l'angoissante avancée des Forces du Mal. Yggdrasil est un jeu coopératif et épique, dont vous pourrez à loisir moduler la difficulté

But :

Les ennemis envahissent Asgard. Si aucune des conditions de défaite n'est vérifiée avant la fin du jeu, les joueurs gagnent.

Matériel :


  • 1 plateau de jeu
  • 6 fiches Dieux
  • 112 pions
  • 1 socle en plastique
  • 34 petites cartes
  • 52 grandes cartes
  • 4 sacs
  • 1 dé
  • 1 livret de règles

Critique :

Par Arantar, le 03/03/2011

Dans Yggdrasil, on n'affronte pas "le Jeu" ou "le Mal", mais "les Forces du Mal", avec des adversaires aux pouvoirs différents, qui seront dangereux à différents moments, et dangereux tous ensemble. De fait, le sens du mot "coopératif" prend tout son sens : nous, les joueurs, sommes tous ensemble contre nos adversaires. Chacun va se préparer à en affronter un ou deux, de sorte que les efforts communs vont permettre de repousser la horde ennemie. Le système ingénieux de défaite à "plusieurs niveaux" maintien une pression constante sur les joueurs : ils perdent si un ennemi parvient au bout du plateau, sur la 7e case. Mais ils perdent aussi si 3 d'entre eux atteignent la 5e. Et ils perdent également si 5 franchissent le seuil de la 3e. Impossible donc de se concentrer sur un seul adversaire. Les renforts ? Des âmes de vikings, qu'il va falloir aller chercher dans les mondes des Morts, parmi d'autres âmes plus malveillantes. Ces "sacs d'âmes", qu'il va falloir purifier avant de pouvoir utiliser, vont également nécessiter la coopération de tous.
Vous l'aurez compris, Yggdrasil est un très bon jeu coopératif, dont la difficulté de base croît avec le nombre de joueurs. Mais quelques fous peuvent se risquer, seuls ou en petit nombre, à l'aventure, en corsant le jeu. Les cartes sont là.
Les illustrations du jeu ne sont pas étrangères à l'ambiance. Yggdrasil, l'arbre-monde, n'est pas divisé explicitement en cases, et pourtant on comprend d'instinct qu'il s'agit de différents mondes, réunis dans un même mythe. De même, les différents joueurs sont réunis pour un même combat, le Ragnarök

Le profil du jeu Complexité : + + +
Esthétique : + + + + +
Hasard : + +
Stratégie : + + + +
Négociation : +
La note globale

8/10

Discuter de Yggdrasil sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :