Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Jeux > Les Colons de Catane : le jeu de cartes (avec extension Magiciens et Dragons)

Les Colons de Catane : le jeu de cartes (avec extension Magiciens et Dragons)

Auteur : Klaus Teuber
Illustrateur : Franz Vohwinkel et Tanja Donner
Editeur : Tilsit/Kosmos
Année : 1999
Joueurs : 2 joueurs
Age : 10 ans et +
Durée : 60 minutes environ
Prix : 20 euros
Thème : Fantasy, Magie, Colonisation, Dragons
Genre : Cartes, Gestion, Placement, Combinaisons


Descriptif de l’éditeur :

Une formidable aventure pour deux adversaires vous attend! Retrouvez toute la richesse de l’univers des Colons de Catane et bien plus encore dans Les Colons de Catane jeu de cartes pour 2 joueurs.
Découvrez les multiples stratégies possibles afin de développer votre principauté plus rapidement que votre opposant. Engagez de valeureux chevaliers qui sauront sortir vainqueurs de célèbres tournois. Construisez des infrastructures qui amélioreront la production dans vos colonies ou d’autres qui protégeront vos villes de terribles épidémies.
Mais surtout, prenez bien soin de garder en main les cartes qui vous aideront à contrer les attaques répétées de votre adversaire.

But :

Etre le premier joueur à atteindre 13 Points de Victoire.

Matériel :


Pour le jeu de base :

  • 1 Règle du jeu
  • 18 cartes Fondation (9 pour chaque joueur)
  • 11 cartes Terrain
  • 7 cartes Route
  • 5 cartes Colonies
  • 7 cartes Ville
  • 10 cartes Evénement
  • 62 cartes Développement (17 bâtiments/extensions de colonies, 16 bâtiments/extensions de ville, 9 chevaliers, 20 cartes Action)
  • 1 dé Production
  • 1 dé Evénement
  • 1 Pion Chevalier
  • 1 Pion Moulin

Pour l'extension Dragons et Magiciens :

  • 1 Règle du Jeu
  • 5 cartes Citadelles
  • 3 cartes Evénement
  • 37 cartes Développement (6 Magiciens, 2 Dragons, 5 Bâtiments Magiques, 10 Livres Magiques, 14 cartes Action)

Critique :

Par John Doe, le 14/04/2010

Héritier du célèbre jeu de plateau Les colons de Catane, le jeu de cartes du même nom est, disons le tout net, supérieur à son illustre prédécesseur.
Dès le départ, le jeu place les deux joueurs sur un pied d'égalité : chacun a le même nombre de terrains et les mêmes chances d'acquérir des ressources. A chaque tour, les joueurs jettent deux dés : un dé évènement qui produit des effets variés et un dé production à 6 faces qui donne une ressource aux terrains portant le numéro qui vient d'être tiré (les résultats des dés affectant les deux joueurs). Les joueurs peuvent ensuite étendre leur territoire en construisant routes, colonies et villes.
Les cartes Développement (répartis en quatre talons) vont leur permettre d'acquérir des bâtiments (qui ont chacun leur capacité spéciale), de recruter des chevaliers ou encore de jouer des mauvais tours à son adversaire en lui détruisant ses bâtiments ou en lui volant ses ressources.
Les deux joueurs débutent avec une main de trois cartes. Ils renouvellent leur main soit en piochant gratuitement la carte du dessus d'un des talons, soit en payant deux ressources pour prendre un des talons et y choisir une carte. Dans ce cas, le paquet n'est pas remélangé. Il s'agit là d'une idée très ingénieuse, puisqu'elle permet de limiter l'élément aléatoire si présent dans le jeu de plateau en choisissant la carte la plus adaptée à ses besoins du moment.
La variété des bâtiments et des techniques possibles pour accumuler les points de victoire permet au jeu de conserver tout son attrait, même après plusieurs parties. Et même si les ressources sont obtenues via un lancer de dé, c'est bien la stratégie décidée par le joueur qui décidera de sa victoire...ou de sa défaite. Le fait de n'être jamais privé de ressources est un vrai plus par rapport à sa version plateau, dans lequel un placement malheureux et/ou une mauvaise série aux dés pouvait ruiner toute possibilité de stratégie.
Le seul défaut véritable du jeu est son côté "chacun pour soi", l'échange de ressources étant peu utilisé, de crainte d'avantager son concurrent.

Il existe sept extensions thématiques qui permettent de rajouter deux talons de cartes au jeu de base et de démultiplier ainsi les stratégies. Parmi celles-ci, Dragons et Magiciens se distingue des autres, avec un thème qui ne pourra que parler aux amateurs de fantasy que nous sommes. L'extension permet de construire des citadelles en plus des villes et d'y installer un ou plusieurs magiciens qui favoriseront le développement de votre territoire ... et surtout handicaperont votre adversaire grâce à leurs sortilèges !
Il faut bien l'avouer, s'il est plaisant de voir sa Principauté se développer dans l'harmonie, il est encore plus jouissif de ruiner les efforts de votre adversaire.
Bon, je vous laisse, j'ai quelques malédictions à préparer. Le devoir m'appelle, vous comprenez...

Le profil du jeu Complexité : + + +
Esthétique : + +
Hasard : + + +
Stratégie : + + +
Négociation : +
La note globale

8/10

Discuter de Les Colons de Catane : le jeu de cartes (avec extension Magiciens et Dragons) sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :