Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Jeux > Le Trône de Fer

Le Trône de Fer

Auteur : Christian T. Petersen
Editeur : Ubik et Fantasy Flight Games
Année : 2003
Joueurs : 3 à 5 joueurs
Age : à partir de 12 ans
Durée : 150 à 300 minutes
Prix : 50 euros
Thème : Médiéval-Fantastique, Guerre
Genre : Affrontement, Stratégie, Diplomatie


Descriptif de l’éditeur :

Le Jeu de Trône de Fer va vous plonger, ou vous replonger, dans le monde de reines et de rois, de dames et de Chevaliers, de combats et d'intrigues créé par George R.R. Martin. Préparez vous à vivre des aventures épiques, dans un monde qui a trop d'histoire pour être heureux, trop d'honneur pour être tranquille.
Dans le Jeu des Trônes, vous contrôlez le destin de l'une des grandes familles de Westeros : les Lannister, les Stark, les Baratheon, les Tyrell et les Greyjoy. Intrigue, diplomatie, guerre parfois, vous permettront de conquérir les forteresses et les cités qui vous seront nécessaires pour asseoir votre puissance, et vous asseoir sur le Trône de Fer.

But :

Une partie du Jeu des Trônes se joue en maximum 10 tours.  Le premier joueur possédant 7 forteresses gagne. À l'issue des 10 tours, si personne n'en possède encore 7, le joueur qui en contrôle le plus est vainqueur.

Matériel :


  • 75 jetons d'ordre (15 par maison)
  • 100 jetons Blasons (20 par maison)
  • 3 jetons d'influence (3 par maison)
  • 5 jetons d'approvisionnement (1 par maison)
  • 35 cartes personnages (7 par maison)
  • 5 cartes de maison (1 par maison)
  • 30 cartes Westeros
  • 50 Fantassins
  • 20 Chevaliers
  • 30 navires
  • 1 jeton mammouth
  • 1 jeton "King's Landing"
  • 1 jeton "Eyrie"
  • 1 jeton "Sunspear"
  • 1 jeton "épée Valyriane"
  • 1 jeton "corbeau messager"
  • 1 jeton "Trône de Fer"
  • 1 plateau de jeu
  • 1 jeton de tour de jeu (sablier)
  • 1 livret de règles

Critique :

Par Ainulindalë, le 12/12/2009

Le jeu du Trône de Fer est à consommer avec modération. Il consiste en plusieurs heures de suées froides, de réflexions, de discours prouvant nos bonnes intentions et surtout d’un suspense insoutenable. Il finit aussi quasiment à chaque partie par un fourbe coup dans le dos du vainqueur à ses anciens alliés. Dans ce jeu, il est impossible de gagner tout seul mais il y a un seul gagnant.
Ce jeu a l’immense avantage de ne présenter que peu de hasard : presque tout se planifie, aucun dé n’intervient, seules vos prévisions et vos promesses aux autres joueurs seront responsables de votre réussite, ou de votre échec. Le contrecoup est que le gagnant est souvent le meilleur stratège mais aussi le meilleur traître, celui qui aura réussit à bluffer ses alliés pour finir par les trahir au dernier tour. Les amitiés sont ainsi mises à rude épreuve et pour éviter de perdre vos amis, je vous déconseille d’y jouer trop souvent !
Les règles sont complexes et il faut souvent une partie entière « d’échauffement » avant de comprendre toutes les possibilités du jeu (importance du contrôle des cases des mers, importance de votre place sur les échelles du trône de fer, des fiefs et de la cour du roi qui affecteront votre puissance lors des combats, des enchères ou de la programmation des ordres).
Autre point important, les parties sont longues, il faut donc être sûr d’être entouré de personnes motivées car, lorsque un joueur se décourage, l’équilibre du jeu se trouve souvent complètement bouleversé et la partie perd beaucoup de son intérêt. Ce jeu n’est donc pas à mettre entre les mains de tous.
Le Trône de Fer est un jeu extrêmement bien pensé et équilibré qui nous oblige ainsi à prévoir l’impensable, à nous allier avec nos pires ennemis afin qu’au final notre famille, seule, domine le pays de Westeros. Que les amateurs de stratégies retorses et les diplomates en manque de fourberies se jettent sur ce magnifique jeu, et que les autres se réorientent : ce jeu risque de ne pas vous plaire.

Le profil du jeu Complexité : + + +
Esthétique : + + +
Hasard : +
Stratégie : + + + +
Négociation : + + +
La note globale

9/10

Discuter de Le Trône de Fer sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :