Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Jeux > La Nuit du Grand Poulpe

La Nuit du Grand Poulpe

Auteur : Morard Frédéric
Illustrateur : Reynaud Jean-Baptiste (Djib)
Editeur : Superlude
Année : 2014
Joueurs : De 3 à 5 joueurs
Age : 7 ans et plus
Durée : 20 minutes environ
Prix : 28 euros
Thème : Fantastique, Horreur, Parodie
Genre : Ambiance, Bluff


Descriptif de l’éditeur :

Il y a bien longtemps, le Grand Poulpe, un Être cosmique aux pouvoirs divins, régnait sans partage sur le monde… Jusqu’à ce qu’un fâcheux concours de circonstances ne L’emprisonne au fond des océans. Désœuvré, Il finit par s’endormir en rêvant du jour où Son heure reviendrait.
Aujourd’hui vous êtes l’un de ses élus et avez recruté des illuminés pour former un culte à Sa gloire. L’heure est enfin venue, vos rêves l’ont clairement indiqué : cette nuit, les astres seront correctement alignés pour effectuer le rituel d’appel Lui permettant de régner à nouveau. Vous devez pénétrer dans une célèbre université anglaise pour jeunes sorciers et sorcières afin de trouver les dernières composantes magiques du rituel. Car cette nuit, c’est la Nuit du Grand Poulpe ! Hélas, vous n’êtes pas seul sur le coup…

But :

Le but du jeu est de collecter, en se déplaçant de lieu en lieu, 4 ressources différentes parmi 7, tout en évitant d'être éliminé prématurément.

Matériel :


  • 5 pions Cultiste
  • 5 pions Rejeton
  • 5 horloges de commandement
  • 28 composants (4 exemplaires de chaque)
  • 1 dague de puissance
  • 1 plateau principal
  • 2 mini-plateaux Lieu extérieur

Critique :

Par Erkekjetter, le 14/05/2014

Le plateau principal représente 6 lieux : la bibliothèque, l’observatoire, le laboratoire, le musée, la crypte et le jardin botanique. Ce plateau est complété par un mini plateau, représentant un lieu extérieur (parmi 4 possibles). Chaque joueur dispose d’un pion Cultiste et d’un pion Rejeton.
Au début de chaque tour, les joueurs vont choisir secrètement le lieu où ils envoient leur Cultiste et celui où ils vont déplacer leur Rejeton. Le Cultiste peut rester sur place ou rejoindre un lieu voisin relié par un escalier. Le Rejeton se déplace sans contrainte. Rejeton et cultiste d’une même équipe ne peuvent pas se rejoindre en un même lieu.
Une fois que tout le monde a fait son choix, les joueurs révèlent leurs horloges de commandement et placent leur Cultiste et leur Rejeton conformément à leurs choix.
Si plusieurs Cultistes se rejoignent dans un même Lieu sans Rejeton, les joueurs concernés doivent discuter :
- Soit un seul Cultiste ramasse un Composant
- Soit personne ne ramasse de Composant
- Si aucun accord ne peut être trouvé ou si un joueur cherche la bagarre, on aboutit à un Affrontement : chaque Cultiste perd un point de puissance.
Si un ou plusieurs Cultistes se trouvent dans le même Lieu qu’un ou plusieurs Rejetons, les Cultistes présents perdent un point de puissance.
Si un Cultiste est seul dans un Lieu, il récupère un Composant (il n’est pas possible de posséder deux fois le même composant).
Si un ou plusieurs Rejetons sont dans un même Lieu sans Cultiste, il ne se passe rien.
Les tours se déroulent ainsi jusqu’à ce qu’un Cultiste ait réuni 4 Composants.
Pour rejoindre un Lieu extérieur, il faut orienter la petite et la grande aiguille de l’horloge de commandement dans la même direction. Seul le Cultiste sera déplacé vers le Lieu extérieur, le Rejeton restera hors jeu pour ce tour. Les 4 Lieux extérieurs permettent d’activer des pouvoirs différents : récupérer un point de puissance, échanger un Composant contre celui d’un autre culte, sacrifier un point de puissance pour faire perdre un Composant à un adversaire ou faire baisser d’un point la puissance de tous les cultes présents sur le Lieu extérieur.

Au final, la Nuit du Grand Poulpe est un jeu qui tourne très bien : les règles sont simples, les parties fluides et rapides. La possibilité de varier les Lieux extérieurs permet une bonne rejouabilité.
Abordable et sympathique pour un public familial, le jeu prend une autre dimension avec des joueurs acharnés : mensonge, trahison, vengeance, les règles laissent la part belle à la fourberie et au bluff. Cela permet donc plusieurs approches du jeu en fonction du public et un plaisir renouvelé à chaque partie. On est facilement tenté de relancer une partie à la suite d’une autre.
Les graphismes sont également très réussis, ce qui ne gâche rien, et l’univers de Lovecraft se prête finalement assez bien à cette adaptation parodique.

Le profil du jeu Complexité : + +
Esthétique : + + + +
Hasard : + +
Stratégie : + + +
Négociation : + + + +
La note globale

7/10

Discuter de La Nuit du Grand Poulpe sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :