Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Jeux > Elixir

Elixir

Auteur : Jean-Charles Rodriguez, Sylvie Barc, Frédéric Leygonie
Illustrateur : Christophe Swal
Editeur : Asmodée
Année : 1997
Joueurs : 3 à 8 joueurs
Age : 10 ans et +
Durée : 60 minutes environ
Prix : 20 euros
Thème : Fantasy, Magie
Genre : Ambiance, Cartes, Enchères, Combinaisons


Descriptif de l’éditeur :

Chaque joueur incarne un magicien qui participe à un grand concours de magie.  Vous disposez donc d’un certain nombre de sorts à lancer avant les autres joueurs. Si vous vous débarrassez de tous vos sorts avant les autres, vous serez sacré meilleur magicien de la clairière, un titre hautement convoité !

But :

Réunir les ingrédients nécessaires au lancement de ses sortilèges. Le premier joueur qui a réussi à lancer tous ses sorts (sélectionnés au début du jeu) gagne la partie.

Matériel :


  • 56 cartes Sortilège (16 de niveau 1, 24 de niveau 2, 8 de niveau 3, 8 de niveau 4)
  • 112 cartes Trouvaille (64 Ingrédients, 39 Objets, 9 Transactions)
  • 1 Livret de règles

Critique :

Par John Doe, le 31/03/2010

Jeu d'ambiance par excellence, Elixir est souvent considéré, à tort ou à raison, comme un classique du genre.
Personnellement, je me rangerais plutôt dans la première catégorie, mais il convient toutefois de dépasser ce jugement lapidaire pour aller un peu plus dans le détail.
Cet Elixir, en quoi consiste il ? Le jeu est simplissime et doit nécessiter trois minutes d'explications maximum, du moins si vous vous rangez dans la catégorie des bavards.
Au début du jeu, chacun doit piocher un certain nombre de niveaux de sortilèges (parmi 4 niveaux disponibles). Plus le niveau du sort est élevé, plus le sort nécessitera un nombre important d'ingrédients. A chaque tour, les joueurs piochent des cartes qui soit permettent de jeter un sort, soit permettent des effets amusants sur le jeu (échanges de cartes, enchères, contre sorts, etc.).
La renommée du jeu réside surtout dans ses sorts qui peuvent obliger les joueurs à déclamer des poèmes, entonner un chant d'amour envers leur voisin, sauter à cloche pied autour de la table...
C'est donc clairement à un public familial ou composé de joueurs occasionnels que le jeu s'adresse.
Malheureusement, Elixir manque considérablement de percussion, l'effet comique s'atténuant considérablement sur la durée. Et Elixir est long : une heure en moyenne pour ce genre de jeu, c'est beaucoup. Et si vous êtes nombreux (de 6 à 8), la partie peut vite tourner au calvaire, d'autant que les joueurs sont très dépendants du hasard.
Si on ajoute à cela la faible influence que les joueurs ont sur le déroulement de la partie (puisqu'il n'y a que peu de possibilités de réduire le hasard par une utilisation astucieuse des cartes), vous comprendrez vite que le jeu ne présente qu'un intérêt somme tout relatif.
Pour résumer, dans la catégorie des jeux d'ambiance, il y a à mon avis beaucoup mieux (Les Loups Garous de Thiercelieux, FairyTale...), et cet Elixir est, somme toute, assez insipide.

Le profil du jeu Complexité : +
Esthétique : + +
Hasard : + + + + +
Stratégie : +
Négociation : + + +
La note globale

4/10

Discuter de Elixir sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :