Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Nains > Redwin de la Forge


Redwin de la Forge

Tome 1 du cycle : Nains
ISBN : 978-230204644-3
Catégorie : Bd
Auteur : Nicolas Jarry
Dessinateur : Goux Pierre-Denis

Redwin, fils d’Ulrog, a grandi auprès d’un père aimant et attentif à son apprentissage de la forge. Mais, autrefois admiré de tous, Ulrog ne veut plus créer d’armes runiques. À compter de ce jour, Ulrog

 le forgeron est devenu Ulrog le Lâche.
 Humilié, fou de rage, Redwin est prêt à tout pour s’éloigner de son père et devenir un seigneur des runes : le maître forgeron et maître combattant de l’ordre de la Forge.

Contre la volonté de son père, il se rend à la forteresse-état retrouver son oncle, un Vénérable de l’Ordre qui accepte de lui enseigner le combat et la forge d’armes. 
Pourtant ses victoires ne lui apportent aucune paix, aucun répit, bien au contraire, sa haine envers son père grandit de jour en jour. Dévoré par sa propre colère, Redwin deviendra seigneur des runes. Loin d’être un aboutissement, ce sera le début d’un long calvaire…


Critique

Par Asavar, le 31/07/2015

Après la série Elfes qui va connaître une troisième saison, voici celle des Nains, toujours chez Soleil. Se situant dans le même monde que son aînée, elle suit le même principe, à savoir une série de one-shot présentant les cinq castes d’une même race (à croire que toutes les races ont cinq branches dans ce monde). Sauf que cette fois-ci, le travail de scénariste n’est confié qu’à une seule personne, à savoir Nicolas Jarry.
Alors, qu’en est-il de ce premier tome ? Un résultat mitigé.
L‘histoire raconte l’ascension d’un nain de naissance modeste qui va s’élever à la seule force de son talent. Fils d’un forgeron nain qui refuse de fabriquer des armes, il se fait maltraiter par la plupart des autres enfants de son village à cause du choix de son père. N’étant pas assez riche pour intégrer l’école des forgerons, il devra, pour devenir le Seigneur des Runes, passer par un chemin plus sanglant pour pouvoir atteindre l’objectif qu’il s’est fixé. L’histoire n’est en rien originale, mais sa progression est plutôt bien faite, aidée par un très bon dessin.
J’aimerais pouvoir dire que les personnages que l’on croise sont attachants, mais malheureusement ils sont tous réduits à leur fonction : le père est la cause du départ du héros, Ron est le rival à abattre, son oncle fait figure de mentor… Bref, rien de bien original là non plus mais, pourtant, on prend plaisir à lire l’histoire.
Le dessin, superbe comme dit plus haut, est le travail de Pierre-Denis Goux que l’on a pu voir à l’œuvre sur le tome 1 des Maîtres Inquisiteurs, scénarisé par Olivier Peru. En plus de donner un ton sombre à l’univers dépeint, il retranscrit bien le cheminement interne du protagoniste, qui s’enferme de plus en plus dans sa colère. Un réel point fort, qui prouve que Soleil sait s’entourer de dessinateurs talentueux. Les planches préparatoires de fin de tome où l’on nous présente les différentes castes de la société naine et leurs différences ne font que confirmer cette impression.
Mais, même si on passe un bon moment, c’est surtout sur la forme que le problème se pose. Pourquoi faut-il que les Nains, quelle que soit le monde où ils évoluent, se ressemblent tous ? Prenez la société que l’on nous décrit ici : vous pouvez la mettre n’importe où, que ce soit dans Warhammer ou Dragon Age. Ils ressemblent même à ceux que l’on croise dans les romans de Marcus Heitz ! Pourquoi ont-ils une partie de leur histoire qui a été oubliée ? Pourquoi ont-ils une magie runique ? Pourquoi se sont-ils repliés sur eux même ? Pourquoi évoluent-ils tous dans un cadre vu et revu un nombre incalculable de fois ? Même si ce n’est qu’une partie de la race Naine qui est décrite ici, il aurait mieux valu commencer par une caste plus originale.
Malgré quelques défauts, on passe un bon moment à découvrir une autre race venant du même monde. Espérons que la série aille tout de même crescendo.

6.5/10

Discuter de Redwin de la Forge sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :