Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Une Histoire de l'Ile d'Errance > Macha


Macha

Tome 2 du cycle : Une Histoire de l'Ile d'Errance
ISBN : 978-234401239-0
Catégorie : Bd
Auteur : Grimaldi
Dessinateur : Plenzke Maike

Sur l’île d’Errance, les Créatures sont des êtres magiques capables de passer de l’état d’animal à celui d’humain. Macha, une femme-renard, et Ronan, un homme-cerf, vivent au jour le jour, de chasse, de pêche, d’amour et d’eau fraîche. Jusqu’au jour où ils rencontrent des Sylvains agressés par un groupe d’humains, ces nouveaux venus qui saccagent la forêt et qui ne tuent pas que pour se nourrir. Macha et Ronan prennent alors conscience des tensions grandissantes entre Humains et Créatures. L’harmonie d’Errance est sur le point d’être brisée…


Critique

Par Erkekjetter, le 30/10/2018

Ce volume se passe bien des années avant la rencontre entre Macha et Bran, au moment où les hommes, affamés de nouvelles terres à conquérir, découvrent l’île d’Errance. Tout à leur avidité, ils débarquent sur ce nouveau rivage avec la ferme intention de se l’approprier au plus vite, et qu’importe si quelqu’un habite déjà là. Le voyage semble même avoir aiguisé leur soif de sang et de pouvoir ; après tout, ce n’est là que l’application de la volonté de leur roi : ils ont besoin de nouvelles ressources, coûte que coûte, quitte à prendre des vies pour y avoir accès. Macha, elle, effectue un tour complet de l’île avec son amant, Ronan, et croise fatalement la route de ces peu discrets envahisseurs. Est-il seulement possible de trouver une issue pacifique au conflit qui s’annonce inévitable ?
Si l’histoire de Bran se concentrait sur une problématique essentiellement individuelle, ce deuxième récit met en scène une opposition dont les répercussions impliquent l’île tout entière. Par les yeux de Macha, on découvre Errance côté Créatures : les différents peuples, leurs villages, la simplicité de leur vie, leur caractère plutôt pacifique. Et l’on assiste aussi à la première confrontation entre les hommes et les autochtones… qui ne trouve pas une conclusion très encourageante, comme on pouvait s’en douter. Cet épisode nous permet aussi de comprendre l’état des rapports entre humains et Créatures tels qu’ils sont exposés dans le récit de Bran.
Ici encore, le scénario bien qu’assez classique se révèle prenant et intéressant, d’autant que le premier tome donnait envie d’en apprendre plus sur le personnage de Macha. La femme-renarde déploie ici sa fougue, puisant dans sa force de caractère pour surmonter les épreuves. Et s’il est question d’une histoire d’amour, nous ne versons pas dans la niaiserie pour autant, loin de là. Le trait de Plenzke continue également de faire merveille, avec une belle gestion des lumières : la Forêt apparaît ainsi comme une enclave paisible et lumineuse où il fait bon vivre, et l’utilisation de teintes plus sombres soulignent les moments où les tensions dramatiques s’accumulent. Le traitement des visages et des regards conserve sa modernité et retranscrit les émotions des protagonistes de façon lisible, sans que leurs expressions soient outrageusement exagérées.
Avec cette nouvelle incursion dans le monde d’Errance, les qualités du cycle se confirment : les auteures nous offrent à nouveau une belle histoire aux illustrations plus que séduisantes, et l’alchimie entre texte et images se révèle toujours aussi efficace.

7.5/10

Discuter de Macha sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :