Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Okko > Le Cycle de l'Eau (intégrale)


Le Cycle de l'Eau (intégrale)

Tome 1 du cycle : Okko
ISBN : 978-275602055-6
Catégorie : Bd
Auteur : Hub
Coloriste : Pelayo Stephan

An 1108 du calendrier officiel de l’empire du Pajan. En cette période tumultueuse, communément appelé l’ère Asagiri ou l’ère de la brume, les clans majeurs s’entre-déchirent depuis des décennies pour s’emparer du pouvoir. Loin des champs de bataille, Okko, le rônin sans maître, est à la tête d’un petit groupe de chasseurs de démons et arpente ainsi les terres de l’empire. Il est accompagné de Noburo, singulier géant qui cache son identité derrière un masque rouge, et du moine Noshin, bonze fantasque et grand amateur de saké. Ce dernier a la faculté d’invoquer et de communiquer avec les forces de la nature. Tikku, jeune pêcheur, va faire appel à Okko pour retrouver Petite Carpe, sa sœur enlevée par une horde de pirates. Mais une telle mission a un prix… Elle entraînera les quatre aventuriers bien plus loin qu’ils ne l’avaient imaginés…


Critique

Par Erkekjetter, le 01/11/2018

Premier cycle des aventures du rônin Okko et de ses compagnons, ce diptyque a rencontré le succès dès sa sortie. Hub y officie en solo sur la quasi-totalité, réalisant à la fois les illustrations et le scénario et n’étant secondé que pour la mise en couleur.
Inspiré du Japon féodal, l’empire du Pajan dans lequel le groupe évolue est peuplé d’esprits et autres démons qui trouvent en nos héros des adversaires coriaces et déterminés. Pour un premier contact avec ce monde, ce cycle de l’eau déroule une trame somme toute classique, mais fonctionnelle, au sens où elle n’apporte rien de franchement nouveau sous le soleil mais nous permet de nous familiariser avec l’univers proposé par l’auteur.
Lors d’un moment de répit que s’accordent les compagnons en attendant le retour du rônin, la maison de plaisirs où ils sont installés se fait attaquer et les geishas sont enlevées. Le frère de l’une d’elles fait appel à eux pour la retrouver, mettant sa vie au service d’Okko en échange de ce service. C’est ainsi que, devenu vieux lui-même, Tikku raconte les pérégrinations de ces chasseurs de démons depuis le moment où il les a rejoints. En l’occurrence, comment cette poursuite initiale va les conduire, poussés par la tempête, sur les terres du clan Satorro, censément éteint. Une escale qui sera riche en révélations.
L’adoption de Tikku comme nouveau compagnon de voyage fournit le prétexte idéal pour la présentation des membres du groupe et l’esquisse générale de leurs personnalités respectives. Cela ménage encore une belle place pour de potentielles révélations futures : on sait finalement peu de choses de Noburo, le « géant » à face de démon (est-ce vraiment un masque ?), ou du passé et des motivations d’Okko, par exemple. Le récit est dans son ensemble bien rythmé, avec des scènes d’action qui viennent régulièrement ponctuer le déroulé de l’histoire et quelques moments de tension bien rendus. Le tout est servi par un dessin efficace et dynamique, rehaussé de cases au traitement très cinématographique. Pas de doute, cette entrée en matière penche en faveur de Hub : c’est un début prometteur, qui pose des bases solides pour le développement de la suite.

7.0/10

Discuter de Le Cycle de l'Eau (intégrale) sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :