Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Les Princes d'Ambre > L'OmbreTerre


L'OmbreTerre

Tome 1 du cycle : Les Princes d'Ambre
ISBN : 978-230200944-8
Catégorie : Bd
Auteur : Nicolas Jarry
Dessinateur : Benoît Delac (Proposer une Biographie)

Suite à un grave accident de voiture, Corwin est devenu amnésique, il a oublié jusqu’à son propre nom. Interné dans un hôpital, il parvient à s’en échapper et retrouve celle qui semble détenir les clés de sa mémoire : sa sœur, Flora. Ils sont rejoints par Random, un de leurs frères. Ce dernier est pourchassé par des créatures d’un autre monde…
Corwin comprend alors rapidement qu’il mène une course dont les enjeux sont bien plus importants que sa mémoire, une épreuve qui le mènera jusqu’au trône de la légendaire cité d’Ambre.


Critique

Par Gillossen, le 18/03/2010

Annoncé depuis les débuts de la collection Cherche Futurs et avant même son lancement, tel un serpent de mer, c’est finalement début 2010 que l’adaptation BD des princes d’Ambre de Roger Zelazny arrive, avec comme auteurs le duo Jarry/Dellac ; il avait longtemps été question de Ange au scénario.
Nicolas Jarry n’en est plus à sa propre expérience dans un univers de fantasy. Dès ses débuts, il s’était par exemple fait remarquer avec Les Brumes d’Asceltis. Mais, dans le cas présent, dès les premières pages, on tique.
Nul doute qu’adapter un monument comme Ambre au format BD implique de grandes difficultés, à l’image de la transposition de l’Assassin Royal dans la même collection. Cette critique n’est pas là pour révéler une recette miracle, ou prétendre qu’il aurait fallu procéder comme ci ou comme cela. Toujours est-il que les auteurs nous livrent une adaptation paresseuse en diable d’une première partie du premier tome. Plaira-t-elle à celles et ceux qui n’ont jamais ouvert un roman de Zelazny ? Peut-être. Mais la chose pourrait bien surtout ne guère leur donner envie de persévérer. On n’éprouve guère de tension, on ne se pose guère de questions dans cette version, là où le texte de l’auteur originel conserve encore aujourd’hui toute sa force et son ironie.
Mais il faut dire que le scénariste n’est guère aidé par les dessins de Benoit Dellac ou la mise en couleurs d’Anouk Pérusse-Bell (La couverture elle-même est signée Varanda, que l’on a connu plus inspiré). Tout est terne. Un parti-pris qui peut s’expliquer durant la première moitié de l’album, mais difficilement compréhensible par la suite. Si le découpage, clair et précis, demeure relativement efficace, les personnages eux-mêmes manquent en tous les cas cruellement de charisme, à commencer par Corwin, ce qui est tout de même problématique, surtout lorsqu’il est question des Princes d’Ambre. Et ce ne n’est pas le peu que l’on peut apercevoir d’Ambre dans l’album, à l’image de (attention, SPOILER en vue…) la dernière planche, qui rattrapera le tout. Ces fugaces visions sont tout sauf évocatrices. On peut même dire qu’elles sont maladroites, toujours au sujet de cette dernière planche de l’album, pourtant justement censée nous ébahir en attendant la suite.
Cette nouvelle tentative de la collection Cherche Futurs choisit donc d’emprunter le même sillon que ses prédécesseurs, celui de l’adaptation fidèle, et sûrement trop. Car qui dit fidélité dit comparaison, et à ce petit jeu, fatalement serait-on tenté de dire, la comparaison ne tourne pas en faveur du duo Jarry/Dellac. Tout est fade, tiède, aussi bien le scénario que la transposition en images de celui-ci. Et si vous avez la chance de pouvoir découvrir pour la première fois le monde créé par Zelazny, alors, n’hésitez plus, jetez-vous sur les romans.
Et oubliez vite cette BD.

5.5/10

Discuter de L'OmbreTerre sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :