Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Le Jour des Magiciens > Drazen


Drazen

Tome 2 du cycle : Le Jour des Magiciens
ISBN : 978-273166363-1
Catégorie : Bd
Auteur : Marco Nizzoli (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Michelangelo La Neve (Proposer une Biographie)

Drazen, fils de Lancaster, le mage rebelle, a été enlevé juste avant ses 6 ans et enfermé dans le Labyrinthe par ses ravisseurs afin d’effacer sa mémoire. Treize années plus tard, il est devenu un élève modèle des mages, hanté par deux personnages oniriques, mais qui lui semble si réels : Anja et Bumbum…


Critique

Par Publivore, le 28/10/2004

J’avoue que j’attendais la parution de ce deuxième opus des aventures d’Anja et de Drazen avec une certaine appréhension. En effet, l’essentiel de la réussite du premier tome était fondée sur une atmosphère poétique de façon générale, avec des ruptures de tons très bien menées. Le dessin et les couleurs étaient quant à eux totalement au service du récit. Retrouverais-je ce plaisir de lecture ?
Et heureusement, la réponse est affirmative ! On replonge immédiatement dans cette ambiance tour à tour feutrée puis soudain violente, drôle puis abruptement dramatique, le tout dans une maîtrise du récit remarquable, témoin ces 15 années qui s’écoulent en quelques pages sans que cela ne présente de heurts particuliers pour le lecteur.
De façon surprenante, ce deuxième volume ne reprend pas l’histoire là où on l’avait laissée dans le premier, et débute même légèrement avant celui-ci. Alors qu’on était centré sur Anja, on suit ici Drazen à travers les mêmes évènements. Comme dans un puzzle, on découvre certaines pièces manquantes, sans que tout nous soit dévoilé. Le mystère des motivations et du but de Lancaster reste en particulier entier… et l’un des prochains volumes pourrait bien être centré sur cet « odieux » personnage à qui d’un autre côté les mages en ont fait voir de belles !
Quant aux dessins, ils peuvent laisser indifférent, car éloignés des styles habituels de la BD fantasy, mais tout leur charme est bien dans leur connivence avec l’esprit du récit, et la coloration n’est pas en reste, ce qui ne gâte rien.
Je vous recommande donc chaudement cette série, qui si elle ne paye pas de mine dans un premier temps, est une belle découverte à n’en pas douter.

8.0/10

Discuter de Drazen sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :