Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Les Chroniques de Dragonlance [BD] > Dragons d'un Crépuscule d'Automne


Dragons d'un Crépuscule d'Automne

Tome 1 du cycle : Les Chroniques de Dragonlance [BD]
ISBN : 978-281120201-9
Catégorie : Bd
Auteur : Andrew Dabb (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Steve Kurth (Proposer une Biographie)

Le monde de Krynn est au bord du chaos, empoisonné par la peur et la paranoïa. Un mal, depuis longtemps en sommeil, s’est éveillé. Des créatures de mythes et, légendes sèment la terreur dans les campagnes.
Alors que leur monde sombre dans les ténèbres, d’anciens compagnons se retrouvent. Contre toute attente, seule cette association de parias peut sauver Krynn. Mais la route sera longue, et leur amitié, cruellement mise à l’épreuve.


Critique

Par Gillossen, le 07/11/2009

Les comics, nouveau pain béni pour certaines séries ?
Après un Drizzt finalement relativement facile à digérer, voilà que le constat se fait quelque peu identique avec ce Dragon d’un crépuscule d’automne, comics originellement publié en 2006 aux Etats-Unis, adaptant le roman du même nom signé du célèbre duo Weis & Hickman.
L’histoire est connue, il suffit de jeter un coup d’oeil à la quatrième de couverture ci-dessus. En fin de compte, qui ne connait pas Dragonlance ou Lancedragon, au moins de nom ? Peu de monde parmi les fans de fantasy.
Les habitués de cet univers n’auront sans doute guère l’occasion d’être surpris au fil des pages, et les autres, qui feraient l’effort de se montrer curieux, pourraient bien se laisser prendre, quand bien même les ficelles scénaristiques sont-elles toujours aussi grosses, voire plus encore avec le poids des ans et le passage au format BD qui accélère tout de même les choses, sans oublier le fait que Lancedragon charrie depuis toujours son lot de clichés, notamment graphiquement. Sur ce plan-là, les tenues de certains personnages sont d’ailleurs littéralement à mourir de rire, que dire d’autre, comme tout droit sorties du pire des illustrations de fantasy des années 80.
Pourtant, le trait en lui-même n’est pas franchement désagréable – chacun se faisant un avis ensuite quant à la représentation de ces personnages : Tanis, Tasslehoff, etc, etc… - et la colorisation aux teintes pastel assez douce à l’oeil et capable de certaines nuances appréciables. 
Fidèle et soignée, voici une adaptation, qui, en tant que telle, semble tout à fait réussie, on peut le reconnaître sans plus de détour. Il n’en demeure pas moins que l’ensemble restera donc quelque peu désuet, daté, aux yeux de beaucoup, aussi bien sur le fond que sur la forme, mais, qui sait…
La nostalgie est aussi une valeur qui sait séduire !

7.0/10

Discuter de Dragons d'un Crépuscule d'Automne sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :