Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >The Wicked + The Divine

The Wicked + The Divine

Titre VO: The Wicked + The Divine (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Gillen, Kieron
Dessinateur : McKelvie, Jamie
Dessinateur : McKelvie, Jamie
The Wicked + The Divine

Faust départ

Tous les quatre-vingt-dix ans ou presque, douze dieux se réincarnent dans le corps de jeunes adultes. Ils sont charismatiques et brillants. Ils se tiennent devant des foules immenses, qu’ils emmènent dans l’extase à travers des langues inconnues. La rumeur veut qu’ils soient capables de miracles. Ils sauvent des vies, que ce soit métaphorique ou concret. Ils sont aimés. Ils sont détestés. Dans moins de deux ans, ils seront tous morts…
Fable de fantasy urbaine où les divinités sont des pop stars ressemblant étrangement aux icones de notre époque, The Wicked + The Divine forme une métaphore fascinante de la jeunesse d’aujourd’hui et de la gloire éphémère érigée en valeur suprême de notre société moderne. 

The Wicked + The Divine

Fandemonium

Lucifer a disparu. 
L’ange déchu est tombé pour de bon. « Morte pour nos péchés » qu’ils disent. Laura, elle, se sent comme orpheline et reste cloitrée chez elle. Jusqu’au jour où elle reçoit une lettre d’Inanna… Le dieu de l’amour a l’intention de retrouver les assassins de Lucifer. Contre toute attente, il s’agirait de fans. Pour en savoir plus, Inanna a besoin d’une aide extérieure car il ne peut pas faire confiance aux autres membres du Panthéon. 
Laura l’adore, et il a justement besoin d’elle…


Critique

Par Gillossen, le 24/04/2017

The Wicked + The Divine est arrivé en France précédé d’une belle réputation, surfant sur la vague des comics indés à la mode depuis quelques années maintenant.
Pour preuve, la création de Gillen et McKelvie se classe 3eme des ventes de sa catégorie derrière The Walking Dead et Saga et la série a déjà été nommée plusieurs fois aux Eisner Awards, le prix littéraire référence de la bande dessinée mondiale. Ajoutez à cela une possible adaptation en série TV et… N’en jetez plus ! 
Mais tout cela est-il mérité ou bien a-t-on affaire à une jolie baudruche savamment gonflée ? Nous concernant, la vérité sera entre les deux. Attention, The Wicked… s’avère très loin d’être un comics de seconde zone. Il a pour lui ses thématiques, des trouvailles astucieuses, un dessin réussi et de qualité constante, ainsi qu’une bonne utilisation de ses ingrédients de base : ah, la jeunesse rebelle, provocatrice et insoumise ! Toutes les cases semblent cochées en vue d’une réussite totale et la galerie de personnages présentés pour l’occasion l’illustre d’ailleurs très bien. Chacun est à sa place sur cet échiquier millénaire, avec leurs atouts et leurs doutes.
Toutefois, pour l’instant, on pourra regretter que le mystère reste parfois un peu artificiel et que les questionnements de nos héros soient bien légers, entre deux jets de sang ou d’autre chose. Il n’est pas question de parler de vacuité, ce serait un constat grandement exagéré, mais, forcément, on a envie de se montrer exigeant tant l’attente est forte. Il n’empêche, après deux volumes (en VF, publiés chez Glénat), notre intérêt est toujours là et bien là. 
On espère que The Wicked + The Divine pourra grandir avec ses personnages - qui possèdent largement de quoi afficher plus de facettes, ou, à tout le moins, des facettes un peu plus travaillées - et non pas systématiquement contre, dans ce qui risque d’apparaître comme une simple posture.
Le potentiel est là.  

7.0/10

Discuter de The Wicked + The Divine sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :