Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >Spoogue

Spoogue

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Olivier Milhiet (Proposer une Biographie)
Spoogue

Kougna

Il était une fois au royaume de Kloug, un fossoyeur du nom de Spoogue qui vivait des amours secrètes avec une princesse, et un barbare qui essayait de lever une armée de morts-vivants pour le compte d’une ambitieuse sorcière… Entre inquisition et magie noire, de cimetière en prison, nos deux héros se lancent dans une épopée aussi dramatique que burlesque, ponctuée d’étonnantes rencontres…

Spoogue

Bourak

Spoogue le fossoyeur dirige la rébellion depuis que l’infâme Kougna s’est emparé du royaume de Kloug. Accompagné de son armée de morts-vivants obtenue en échange de privautés accordées à la sorcière Firnalate, Kougna s’empare de la cité de Crétonia, afin de renverser le Pape qui n’est autre que le frère de la sorcière. Mais celle-ci enrage de savoir Kougna fou amoureux de la princesse Glénouille, la dulcinée de Spoogue qui est prêt à tout pour la délivrer ?

Spoogue

Firnilate

Bourak l’inquisiteur poursuit sa conquête du monde. Après les Vikings, c’est aux Huns qu’il s’attaque. Profitant d’une offensive, Spoogue parvient enfin à s’échapper et, avec l’aide de Firnilate la sorcière, il échafaude un plan pour mettre un terme au joug du moine. Un dénouement où situations loufoques et imprévisibles s’enchaînent à un rythme effréné !


Critique

Par Snowcrash, le 15/05/2008

oilà une oeuvre très particulière, à mi-chemin entre De Cape et de Crocs et La Nef des Fous, sans toutefois être à la hauteur de ces deux références là. Fait assez rare dans la BD, Olivier Milhiet, ayant participé à l’une des histoires de L’Essayeur des Anneaux, est à la fois scénariste, dessinateur et coloriste de sa première série. Et pour tout dire, nous avons là un auteur très prometteur…
Spoogue se distingue par un univers complètement décalé, un humour déjanté, un scénario fou, un personnage principal anti-héros, des détails et des références à tous les coins de page, bref une BD atypique dans le monde de la Fantasy !
Plus sérieusement, quand on a Spoogue en main, on ne s’ennuie pas une seconde mais nous ne sommes pas non plus transporté par le scénario. Au fil des trois albums, le lecteur sera confronté à moults rebondissements et renversements de situation. Rien que dans le premier tome, il se passe énormément de choses voire un peu trop, au point que le scénario peut se révéler fouilli et que l’on se demande si l’auteur aura encore de la matière pour ses deux prochains albums. Mais il relève le défi et l’histoire gagne même en maturité par la suite. Cependant, Spoogue n’est pas vraiment le personnage principal de l’histoire, les autres personnages censés être secondaires ont tout autant d’importance, ce qui fait qu’on a du mal à s’attacher aux protagonistes.
Cette bande dessinée fait penser à De Cape et de Crocs, non pas par le dessin mais plutôt par le procédé qui consiste à glisser des petits gags graphiques en arrière-plan alors que les personnages principaux discutent en avant-plan. Spoogue est également bourré de références que je n’ai sans doute pas toutes relevé. Il faut tout de même dire que l’auteur a réussi l’exploit de placer une référence au film Le père Noël est une ordure !
Du côté dessin, l’auteur a le mérite de travailler en couleurs directes, c’est très coloré, travaillé dans les détails avec des cases très en longueur. Olivier Milhiet apporte quelques techniques intéressantes, en particulier les flash-back en noir et blanc qui donnent un effet cinéma, quelques planches au découpage très dynamique et aussi des impressions de vitesse très bien réalisées. Par-contre, ne vous attendez pas à voir de superbes personnages, ces derniers sont plutôt laids pour coller à l’univers (mais ça passe plutôt bien). On a également des pages assez sanglantes, un peu à la Zorn et Dirna, en pire. Comme nous avons là aussi des morts-vivants, nous avons forcément les scènes qui vont avec. Mais ces dernières tournent pour la plupart du temps à l’humour noir.
Pour finir, Spoogue est une série originale et farfelue qui est à découvrir. Une mention particulière pour la dernière page de l’histoire qui est… comment dire ? …vous verrez bien en lisant ;)

7.0/10

Discuter de Spoogue sur le forum.


Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :