Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >Sortilèges

Sortilèges

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Jean Dufaux (Proposer une Biographie)
Auteur : Jose Luis Munuera (Proposer une Biographie)
Sortilèges

Sortilèges, cycle 1 - 1

À la mort de son père, Blanche devient la reine d’Entremonde alors qu’une guerre est imminente. Sa mère et son frère cherchent à la tuer et un amoureux éconduit fait appel aux démons pour se venger. Mais le prince du monde d’En Bas, Maldoror, est surtout très séduisant…

Sortilèges

Sortilèges, cycle 1 - 2

Dans ce deuxième tome de Sortilèges, Dufaux et Munuera marient les contraires : les ténèbres et la blancheur, Maldoror, le démon de haut rang et Blanche, la princesse courageuse, protectrice de son peuple. Tous deux ont été rejetés, bannis de leur royaume par leur propre famille. Mais leur union n’est pas que stratégique…

Sortilèges

Sortilèges, cycle 2 - 1

Dufaux et Munuera développent le côté gothique du merveilleux dans ce troisième tome de Sortilèges. De nouvelles alliances se forment pour le futur grand combat entre le monde d’En-Haut et le monde d’En-Bas. Maldoror ira jusqu’à réveiller une armée de zombies, tandis que Blanche, coupable de matricide, peine à rassembler son peuple… Et lorsqu’une cohorte de dégénérés s’allie avec le plus fourbe d’Entremonde, cela donne des scènes extrêmement savoureuses avec le bien nommé cousin Saumure.


Critique

Par Gillossen, le 25/11/2014

Dans la masse infinie de la production BD semblant destinée à demeurer exponentielle, il arrive que l’on oublie quelques titres au fil du flot des parutions. C’est le cas de Sortilèges, série prévue en 4 tomes, deux albums étant donc déjà désormais disponibles dans toutes les bonnes librairies.
Saisissons donc l’occasion de l’arrivée du tome 2 le mois dernier pour nous pencher sur cette histoire, une histoire qui, d’emblée, inspire confiance. Avec Jean Dufaux au scénario et José Luis Munuera au dessin, on se dit avant même d’avoir parcouru la première planche que le projet part forcément avec de bonnes bases, puisqu’on le découvre entre les mains de valeurs sûres du genre.
Bien entendu, cela ne garantit pas tout. Certaines associations de prestige peuvent tout à fait donner des résultats désincarnés, fades, sans passion. Mais on se rend compte bien vite dans le cas présent que Sortilèges bénéficie d’une atmosphère travaillée et de dialogues piquants qui séduisent le lecteur sans détour. Et si cette ambiance paraît plus légère que dans la plupart des séries de Dufaux, l’influence de Munuera, notamment à travers un trait toujours aussi expressif, joue sans aucun doute.
Au-delà du ton, le récit que nous dévoilent les auteurs s’avère dès les premières pages moins convenu qu’il n’y paraît. Il suffit pour cela de songer au destin de certains personnages que l’on aurait tôt fait de considérer comme importants… ou pas. En l’espace de deux albums, le monde de Sortilèges parvient à gagner une véritable épaisseur, avec ses conflits, ses factions, ses seconds rôles qui tapent juste… Et le tout sans sacrifier pour autant le rythme, l’histoire ne s’accordant aucun temps mort.
Le découpage est à l’avenant et la mise en scène globale de cette bande dessinée, jamais figée, nous plonge dans un tourbillon de couleurs ambrées et de ténèbres qui ne sont pas si dissemblables, tout bien considéré… On parlait un peu plus tôt des seconds rôles, mais les personnages principaux ne manquent pas de saveur de leur côté, savamment campés et tout aussi bien croqués par des dessins singuliers mais parfaitement dans le ton recherché.
Bref, à moins d’une bien triste surprise, on imagine mal les deux derniers albums changer la série en fiasco complet, d’autant que le troisième nous conforte dans nos impressions (Indiquons d’ailleurs que Dargaud propose 10 pages inédites sur son site internet, initiative… intéressante). En l’état, sans être révolutionnaire ou même particulièrement marquante, c’est une lecture plus qu’agréable !

7.5/10

Discuter de Sortilèges sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :