Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >Polly et les Pirates

Polly et les Pirates

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Ted Naifeh (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Albertine Ralenti (Proposer une Biographie)
Polly et les Pirates

L' Héritage de Meg Malloy

Polly Ann vit en pension à St-Helvetia. Fille de l’ambassadeur en Vervenvanie, c’est une élève modèle, la préférée même de la très stricte Mme Lovejoy. Et ce n’est pas sa copine Anastasia qui va y changer quelque chose.
Ce n’est pourtant pas faute d’essayer de la dévergonder mais rien n’y fait, Polly ne pense qu’à respecter les règles. On est bien loin des romans d’aventures auxquelles Anastasia rêve secrètement ! “S’échapper de la maison et découvrir St-Helvetia de ses propres yeux, ça c’est la vraie vie” ne cesse de répéter Stasia à Polly.
Mais alors que Polly rêve de rangement et de bonne éducation, elle se fait enlever par un équipage de pirates délurés dirigé par Scrimshaw. Polly pense qu’ils vont la revendre ou bien pire encore, mais Scrimshaw va lui révéler une raison beaucoup plus surprenante…
Le destin de Polly serait fortement lié à celui de ces pirates… L’aventure ne fait que commencer.

Polly et les Pirates

La Captive du Titania

Le premier album avait laissé la gracieuse Polly sur une révélation pour le moins surprenante : elle qui vit dans le respect des règles strictes enseignées dans la pension pour jeunes filles bien élevées de Madame Lovejoy serait en réalité la fille de la terrible pirate Meg Malloy.
Enlevée par Scrimshaw et sa bande de pirates sales et malodorants, Polly trouve ridicule la proposition qui lui est faite de reprendre en main l’équipage de forbans à la place de sa mère Polly échappera-t-elle à ce groupe de fous furieux pour retrouver la sécurité de sa pension ? Et si oui, madame Lovejoy croira-t-elle seulement à son histoire d’enlèvement par des pirates ? Surtout que cette peste d’Anastasia est prête à tout pour que Polly soit démasquée.
Ce second album se poursuit sur les chapeaux de roue, et annonce une chasse au trésor qui aiguise bien des convoitises dans un condensé d’aventures romanesques qui vous réserve bien des surprises…

Polly et les Pirates

Le Trésor du Roi

Après avoir faussé compagnie à cette bande de pirates fous furieux, Polly a retrouvé son chemin dans Saint-Helvetia et la sécurité de sa pension. Mais alors qu’elle pensait reprendre une vie normale le beau et mystérieux Capitan Claudio accompagné par son fidèle Tortilla enlève Polly !
Claudio lui propose une alliance de circonstance qui ne laisse guère le choix à Polly car le Capitan menace de la dénoncer auprès de Mme Lovejoy et de porter atteinte à sa réputation de petite fille modèle si Polly n’accepte pas d’obéir au plan ourdi par ce charismatique personnage pour retrouver la carte au trésor. Polly sait désormais qu’en voulant préserver sa réputation, elle va devoir trahir les valeurs qu’elle a toujours cru être celles de sa mère. Mais cette situation va aussi lui permettre d’apprendre à l’insu de tout le monde où se cache cette carte au trésor, objet de toutes les convoitises.
Polly pourra-t-elle échapper à son destin et retrouver sa vie d’avant, et en a-t-elle finalement envie ?

Polly et les Pirates

Le Secret du Tricorne

Polly nous a quittés sur une triste fin d’album dans le précédent épisode : en ayant choisi de préserver sa réputation, elle venait de trahir Scrimshaw et toutes les valeurs qu’elle pensait avoir reçu de sa mère.
Ce tome 5 lui donne l’occasion de se racheter, elle conçoit un plan désespéré pour sauver ce pauvre Scrimshaw du destin cruel que lui réserve le Capitaine Claudio. Désormais seule au monde à connaître l’endroit où se trouve la fameuse carte au trésor de la reine convoitée par tous, elle entreprend de la récupérer et d’en faire une monnaie d’échange contre la vie de Scrimshaw.
Son plan, toutefois, risque de ne pas provoquer les résultats escomptés surtout si cet impitoyable brigand de Kutner Naff s’en mêle…
Ruse, duels, coups bas et rebondissements sont au programme de ce quatrième tome qui transforme définitivement la douce Polly en digne héritière de sa pirate de mère…
Attention messieurs les pirates de tout bord, il est temps de réaliser qui est aux commandes !! À partir de maintenant, pas de quartier !

Polly et les Pirates

L' Ile aux Chimères

Se servant de la carte au trésor de la reine pour la libération de ce brave Scrimshaw, Polly s’est rachetée une conduite auprès de l’équipage de pirates et du roublard Kutner Naff, mais l’ombre du capitaine Caudio plane encore sur ses frêles épaules.
Saura-t-elle s’en tirer tout en conservant un semblant de vertu - chose que l’on ne récupère pas facilement lorsqu’on n’a plus la confiance de Mme Lovejoy ? Pendant ce temps Kutner Naff est confronté à un choix crucial : obtenir la carte ou secourir Polly qui vient de leur témoigner un soutien sans retenue.
Devant ces multiples dilemmes, les cas de conscience le disputent aux boulets de canon dans cet album qui marque le virage tant attendu vers la découverte du trésor de Meg Malloy.

Polly et les Pirates

Le Retour de la Reine

Le tome 5 s’était conclu sur une situation bien délicate pour Polly et son équipage de pirates dirigé désormais d’une main de fer, digne de celle de sa mère : la reine des pirates. Acculé sur l’ile au trésor, les navires de l’empereur et les boulets de canons se rapprochent dangereusement de Polly. Comment s’échapper de l’île sans être sous le feu des navires ennemis…


Critique

Par Goldberry, le 18/05/2006

A la lecture de cette bande dessinée, difficile de ne pas se dire que Polly représente en quelque sorte l’antithèse de Courtney Crumrin, l’autre héroïne de l’auteur. Autant dans le dessin que dans le caractère, la petite fille pourrait incarner sa parfaite opposée ! Un double positif, en quelque sorte.
Ciblant clairement les jeunes lecteurs mais agréable pour tous, ce premier volume s’adresse en fait à n’importe qui, et surtout aux amateurs d’aventure ! Petite fille si sage, on attend qu’une chose, que Polly se dévergonde un peu. Rassurez-vous, elle n’est pas du tout ennuyeuse pour autant ! Son caractère, selon Naihef lui-même, se situe entre “Shirley Temple et Bilbo Baggins”, et comme Bilbo, son potentiel ne demande qu’à se révéler au contact de l’aventure. L’auteur sait en tout cas toujours vraiment distiller au fil des pages une ambiance très personnelle, et sincèrement réjouissante.
Concernant le dessin, lui aussi affiche un véritable caractère, que l’on ne risque pas de retrouver à chaque coin de librairie ! Le trait rond renforce évidemment l’aspect tellement “mignon” qui s’en dégage, dès la couverture. Comment ne pas trouver Polly adorable ? Ce qui ne l’empêche pas d’avoir son caractère, tout comme l’histoire de hisser la grand voile ! Un caractère qui s’affirme encore dans l’album suivant, où la petite fille ne se laisse pas démonter, quels que soient les surprises ou les problèmes, et ne parlant de ses rencontres. Une certaine profondeur psychologique qui se développe encore par la suite, non sans occulter l’humour toujours présent, et la mise en avant de Claudio.
En attendant les albums suivants, on pourra toujours reprocher le fait de ne retrouver qu’un seul des six numéros de la parution US par tome, soit 32 pages pour 8,90€, pour un format qui plus est agrandi (mais en couleurs), par rapport à l’original.
Au final, le plaisir de lecture n’aura pas été gâché pour autant, loin s’en faut ! Les aventures de Polly, assumant sa nature profonde, se terminent avec charme et fracas, toujours aussi sucrées. On regrettera peut-être certaines ellipses quelque peu forcées, mais qui conviennent bien au genre.
Un très bon moment de lecture, pour petits et grands.

7.5/10

Discuter de Polly et les Pirates sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :