Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >L' Héritage d'Émilie

L' Héritage d'Émilie

(Ce Cycle est Terminé)

Auteur : Florence Magnin (Proposer une Biographie)
L' Héritage d'Émilie

Le Domaine Hatcliff

Nous sommes dans les années 1920, à Paris. Émilie, une jeune femme danseuse au Moulin-Rouge, reçoit une énigmatique lettre d’un huissier. Stupéfaite celle-ci apprend qu’elle hérite - d’un grand oncle mystérieux - d’un château situé en Irlande, dans le Connemara ! Mais que cache vraiment ce “cadeau” tombé du ciel ? Commence alors pour elle un fabuleux voyage dans le temps, sur ces terres celtiques que l’on dit sacrées…

L' Héritage d'Émilie

Maeve

Après le long périple qui l’amène du Paris des années folles aux terres de légendes du Connemara, Émilie fait enfin la connaissance du Domaine et de ses habitants. Il y a là Lady Darkmooth, ainsi que Bran, son neveu, et Meghan, sa dame de compagnie. Ils sont les hôtes de Christopher Jenkins, l’arrière-petit-fils du compagnon de John Hatcliff. Lady Darkmooth est une vieille dame qui n’envisage pas de vivre autrement qu’au XIXe siècle, et l’atmosphère du manoir est toute empreinte de cette volonté, à la fois impeccablement tenue par Nancy, la cuisinière et femme de chambre, et pleine de ces bruits qui font paraître en vie ces vieilles demeures à l’âge séculaire.
Bien que tous ces personnages soient très accueillants (en particulier le beau Bran), ils semblent cacher quelque chose à Émilie…

L' Héritage d'Émilie

L' Exilé

Émilie n’en peut plus. Cette fois, elle est bien décidée à fuir le manoir de John Hatcliff. Cette atmosphère surnaturelle va finir par la rendre folle. Et cette rumeur, qui veut qu’un labyrinthe souterrain conduise à un autre univers… Mais au moment même où, par un jour pluvieux, elle franchit la grille du château, elle bascule soudainement dans une autre dimension. La grisaille laisse place à un soleil radieux. Et là, une voiture l’attend. D’après ses occupants, Émilie serait la seule à pouvoir les emmener de l’autre côté, au pays des fées…

L' Héritage d'Émilie

Le Rêveur

Pour Émilie, la vie de château en Irlande a pris une curieuse tournure. Les habitants du domaine ont une attitude de plus en plus étrange et il semble que ce lieu cache bien des mystères. Pourquoi le temps semble-t-il ne pas s’écouler normalement ? Quelle est la véritable identité des résidents ? Quels sont ces passages permettant d’aller vers d’autres lieux à d’autres époques ? Et que cache ce jardin foisonnant ?

L' Héritage d'Émilie

L' Arcane

Le voyage dans le temps et l’espace permet à Émilie de comprendre le rôle de chaque protagoniste apparu dans cette saga originale, dont l’inquiétante Arcane… Florence Magnin boucle en beauté ce périple étourdissant, véritable conte fantastique dont elle est passée maître.


Critique

Par John Doe, le 01/04/2012

C’est au début des années 90 que Florence Magnin, illustratrice de talent (on lui doit entre autres les couvertures des Princes d’Ambre de Roger Zelazny chez les éditions Denoël, et celle de la boîte du jeu Citadelles), se lance dans la bande dessinée. Après plusieurs séries réalisées en collaboration avec le scénariste Rodolphe (L’Autre monde, Mary la Noire), Florence Magnin va écrire et dessiner de 2002 à 2008 L’Héritage d’Émilie, série qui comprend cinq tomes.

Émilie est une jeune danseuse de cabaret qui apprend dans Le Domaine Hatcliff qu’elle est l’héritière d’un aïeul irlandais mystérieusement disparu plus d’un siècle auparavant… Et elle fait déjà preuve d’un sacré caractère : loin d’être juste une belle plante, c’est une jeune femme au caractère affirmé que nous suivrons avec plaisir.
On le sait, l’Irlande est une terre fertile en légendes en tous genres, dans lesquelles mythes et réalités s’entremêlent. Et sans vouloir trop en dire de l’intrigue, sachez que, si vous aimez tout ce qui tourne autour du Petit Peuple, L’Héritage d’Émilie a de fortes chances de vous plaire.
Il serait criminel de ne pas dire un mot du dessin de Magnin, dont la palette fait ressortir toute la différence qu’il peut y avoir entre les couleurs ternes du Paris des années 20 et l’éclat des dominantes bleues/vertes de la partie irlandaise.
Qui sont ces créatures qui tournent autour de notre héroïne ?
Quel a été le destin de l’ancêtre d’Émilie ? Mystère…
Le deuxième tome, Maeve, nous apporte quelques éléments de réponse. Le fantastique y donne sa pleine mesure, là encore bien servi par le trait de sa dessinatrice, qui nous permet de plonger aisément dans la rêverie d’un univers “aux frontières du réel”. De nouveaux personnages font leur apparition, qu’ils appartiennent au présent (Lady Darkmooth, Bran, Nancy, Tara…) ou au passé (la sublime Maeve du titre). La dernière page du tome nous laisse d’ailleurs impatients de connaître la suite…
Après deux tomes très réussis, L’Exilé marque un changement de registre. L’auteur intègre à son récit quelques éléments de science-fiction, même si le merveilleux est toujours présent. La narration est étrangement heurtée ; peut être est-ce dû au fait qu’Émilie est moins présente dans ce tome, en bonne partie consacré au passé d’un personnage croisé précédemment.
Ce troisième opus soulève donc plus de questions qu’il n’apporte de réponses.
Le Rêveur nous permet d’explorer les mondes mystérieux dont il était question dans les tomes précédents. Il faut toutefois bien avouer qu’on se perd un peu dans les méandres de l’intrigue.
L’Arcane est plus satisfaisant à cet égard : Florence Magnin réussit à relier tous les fils qu’elle avait laissés en suspens et nous offre une réelle conclusion, qui n’oublie pas de nous montrer le destin de chacun de ses protagonistes.

Avec L’Héritage d’Émilie, Florence Magnin nous offre une œuvre graphiquement somptueuse, dont les couleurs éclatantes servent un imaginaire d’une grande richesse. Certains lecteurs pourront sans doute regretter le changement de ton survenu à partir du tome 3, ainsi qu’une certaine confusion dans la conduite du récit.
Malgré ces quelques défauts, cette série mérite qu’on s’y arrête un moment, ne serait-ce que pour en admirer les planches. Et plus si affinités…

7.0/10

Discuter de L' Héritage d'Émilie sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :