Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >Fiction Squad

Fiction Squad

(Ce Cycle est Terminé)

Auteur/Autrice : Jenkins Paul
Dessin : Bachs Ramon
Fiction Squad

Fiction Squad - 1

Il était une fois… un meurtre !
Bois-des-Contes est un lieu assez cosmopolite, mais aucun endroit n’est plus dangereux que la cité de Rimes, située au fin fond du royaume de l’enfance. Ici, Franckie Mack, détective raté issu d’un roman policier jamais terminé, est sur le point de dévoiler une conspiration susceptible de détruire le monde des contes de fées ! Tout commence lorsque Franck et son assistant, Simple Simon, sont mis sur une affaire : le meurtre d un certain Humpty Dumpty, jeté du haut d’une tour. Dans leur enquête, ils croiseront la route d’Alice, Dorothy du magicien d’Oz, mais aussi de certains personnages de Fairy Quest.

Fiction Squad

Fiction Squad - 2

Bien qu’elle ait placé Humpty en garde à vue pour le meurtre de la sorcière d’Eastide, la police est loin d’en avoir fini avec cette affaire… Sans la loi de son côté, l’inspecteur Frankie Mack doit prendre les choses en main et trouver un moyen de mettre un terme à cette guerre de territoire avant qu’il ne soit trop tard. Quelqu’un cherche à mettre la ville sens dessus dessous et c’est à Frankie de le débusquer, avant qu’une nouvelle figure de contes ne morde la poussière de fées !

Fiction Squad

Fiction Squad - 3

Alors que la confidentialité de son affaire a été compromise, Frankie Mack a maintenant moins d’un jour pour la résoudre. Car c’est une véritable guerre que se livrent les Reines et les Sorcières dans les rues de Rimes. Une guerre manigancée par le mystérieux homme au couteau, à même de compromettre l’existence de toutes les histoires de Bois-des-contes… Frankie avait peut-être fait n’importe quoi avec sa propre histoire, mais cette fois-ci il n’abandonnera pas sans combattre !


Critique

Par Asavar, le 01/12/2015

Fiction Squad reprend les principes rendus populaires par Fables ou encore Once Upon a Time. Cette fois, nous sommes dans un monde où se retrouvent toutes les histoires racontées. Chacun des genres littéraires a son royaume avec ses codes et ses intrigues.
L’histoire de Fiction Squad se déroule dans le royaume des Histoires pour Enfants et plus spécifiquement dans la cité de Rimes. On y suit l’inspecteur Frankie Mack, héros d’une nouvelle de trente pages ayant quitté le Royaume des Polars après avoir échoué dans une enquête. Rien qu’au look, on sent que les auteurs se sont amusés avec ce personnage. Vieux trenchcoat et borsalino, cravate ouverte sur une chemise blanche. Il est l’archétype des héros hardboiled des années 50. Mais, alors qu’on pourrait penser que le Royaume des Histoires pour Enfants serait un havre de paix, on se retrouve dans un monde où la corruption et l’insécurité règnent, alors que les relations entre les Reines de cartes (référence à Alice au Pays de Merveilles) et les Sorcières (référence au Magicien d’Oz) sont au stade d’une Guerre Froide… qui aurait tendance à sérieusement se réchauffer !
Il est chargé d’élucider la chute de Humpty, l’œuf de son mur. Mais, alors que l’on s’attend à une enquête classique, notre enquêteur s’empêtre dans une sombre histoire de guerre de gangs mêlant les Reines et les Sorcières. Il est aidé par Simon, un jeune garçon un peu benêt (j’avoue ne pas avoir trouvé l’histoire dont il est tiré) et Daisy. Il est alors pris par les événements et de vieux démons du passé…
L’histoire est bien ficelée, a de bons rebondissements et des personnages charismatiques. Bref, du très bon et les deux premiers tomes s’achèvent avec une nouvelle amorce qui, on s’en doute, fera voir de toutes les couleurs à notre héros.
Là où la BD frappe fort, c’est dans le mélange des codes des deux genres, ce qui nous donne quelque chose d’assez savoureux. On retrouve les personnages typiques des romans noirs, le tout dans un univers pour enfants. On a Tom Pouce en commissaire qui en met plein la tronche au héros, Pinocchio en indic, Alice en chef de gang de rue. Bref, tout un bestiaire au service d’un autre genre.
Par contre un petit problème me chiffonne quand même concernant les personnages féminins. Je n’y fais pas forcément attention d’habitude mais là, on se retrouve avec des femmes ultra sexuées. On va me dire qu’il y a toujours ce genre de personnages dans les polars, mais dans notre cas, nous sommes dans une bande dessinée pour enfants. La preuve en est le design du monde et notre héros qui a des sucettes plutôt que l’éternelle cigarette que les inspecteurs hardboiled abordent dans l’imaginaire collectif. Ce n’est peut-être qu’un détail mais j’avoue avoir été surpris par ce charadesign pour des personnages comme Alice ou Dorothée.
Mais cela reste un détail et l’on passe, avec ce début d’histoire, un bon moment.

6.0/10

Discuter de Fiction Squad sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :