Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >Donjon - Parade

Donjon - Parade

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Joann Sfar
Auteur : Lewis Trondheim (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Manu Larcenet (Proposer une Biographie)
Donjon - Parade

Un Donjon de Trop

Le jeune Morvinet visite le Donjon avec le Gardien pour comprendre comment marche son affaire. À peine est-il parti qu’une chose extraordinaire apparaît sous les meurtrières du Donjon : un concurrent ! Le Gardien envoie Herbert et Marvin enquêter.

Donjon - Parade

Le Sage du Ghetto

Retour chez le gardien du Donjon, un Donjon transformé depuis en musée. Lors d’une visite guidée, Herbert découvre une lampe à souhaits, seule faille à cette trouvaille, celle-ci ne comporte plus qu’un seul voeu réalisable. Aussi, une visite au sage Mattathias devient-elle impérative. L’expédition sera chargée d’épisodes grotesques et farfelus, pour déboucher en définitive sur l’essence même de la vie : l’espoir en l’avenir.

Donjon - Parade

Le Jour des Crapauds

Herbert a vendu toutes les lampes du Donjon, qui  se retrouve plongé dans le noir au moment même où  il subit une attaque foudroyante de crapauds volants toxiques ! Paniqué, tout le personnel se précipite aux oubliettes pour échapper aux affreuses bêtes.  Mais là, des vampires se réveillent,et une escouade de crapauds ninjas apparaît… Tandis que le Gardien et son équipe réussissent à sortir, Herbert se trouve bloqué dans les souterrains du Donjon…

Donjon - Parade

Des Fleurs et des Marmots

Herbert s’est vu confier une nouvelle mission délicate et à hauts risques : déboucher la fosse septique bouchée du Donjon. Il se fait accompagner de Marvin, qui, lui, a une mission d’apparence plus simple : s’occuper d’une classe d’école. Toute cette troupe découvrira que les tréfonds du Donjon abrite un monde étonnant et totalement insoupçonné.

Donjon - Parade

Technique Grogro

Alors que cela fait plus d’une semaine qu’aucun client ne se présente au Donjon, trois guerriers débarquent et dézinguent les monstres les uns après les autres. Rien ne semble les arrêter jusqu’à l’intervention de Grogro ; ils lui demandent alors de révéler sa technique de combat et de partir sur-le-champ avec eux. Mais le gardien ne compte pas abandonner ainsi son meilleur élément…


Critique

Par Marvin, le 20/06/2004

Cette série prolifique - plus de vingt tomes en six ans - écrite à quatre mains par Joann Sfar et Lewis Trondheim (avant d’être rejoint par d’autres talents se renouvelant assez souvent) a pour cadre un monde nommé Terra Amata et se découpe en cinq parties : trois principales Potron-minet, Zénith et Crépuscule racontant l’histoire du Donjon de sa genèse à sa chute; auxquelles viennent s’ajouter deux parties annexes Monsters et Parade.
La partie Zénith (la première parue) constitue l’ossature de la série autour de laquelle s’articule toutes les autres. Elle raconte les aventures mouvementées d’Herbert le canard sur un ton humoristique en parodiant ou détournant joyeusement les clichés de la fantasy mais où un second degré de lecture est possible. Potron-Minet revient sur les origines du Donjon à travers l’initiation du jeune Hyacinthe avec une histoire à l’atmosphère plus sombre et une portée plus philosophique.
Quant à Crépuscule, cette partie développe une histoire franchement sombre mais qui s’essouffle à partir du deuxième tome après un début prometteur. Enfin, la partie Monsters en revenant sur certains personnages permet de révéler des fragments de l’histoire du Donjon mais les différents récits sont de valeur très inégale. Heureusement, dernièrement, les surprises sont généralement très bonne, aussi bien sur le plan des scénarii qu’avec l’intervention de nouveaux dessinateurs, comme Keramidas sur le dernier Monsters justement, un dessinateur très typé “Soleil”, que l’on n’attendait pas forcément et qui surprend les habitués en bien, en s’appropriant les personnages avec talent.
La série aux titres qui riment créée par Sfar et Trondheim est originale et très inventive mais se retrouve desservie par un rythme de parution trop soutenu, car malgré tout, au fil de la parution des albums, on sent bien que l’inspiration des auteurs s’épuise peu à peu à la réutilisation redondante de certaines idées à travers les différentes parties de la série…ce qui donne au final une série agréable à lire dans on ensemble mais souffrant d’une qualité variable, malgré les apports de nouveaux venus au stock renouvelé, tel Boulet.
Il y a donc, comme souvent dans ces lectures, des choix à faire !

5.5/10

Discuter de Donjon - Parade sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :