Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >Bone

Bone

(Ce Cycle est Terminé)

Auteur : Jeff Smith (Proposer une Biographie)
Auteur : Tom Sniegoski (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Charles Vess
Bone

L' Intégrale

Chassés de Boneville, les trois cousins Bone arrivent dans une forêt qui ne figure sur aucune carte. Ils y découvrent un monde peuplé d’incroyables créatures, où une guerre ancestrale est sur le point de reprendre…

Bone

Big johnson Bone contre les Rats Garous

Pour la première fois est ici révélé l’un des plus formidables exploits du grand aventurier que fut Big Johnson Bone. Voici comment, cet explorateur à nul autre pareil, aussi téméraire que bavard, entreprit de délivrer une paisible vallée du joug des infâmes rats-garous. Et si cette histoire vous paraît incroyable, sachez que Big Johnson Bone ne ment JAMAIS (mais il lui arrive d’exagérer un peu).

Bone

Rose

Un terrifiant dragon assiège une petite ville de la vallée du Nord. La princesse Rose, chargée de tuer la bête, ne sait pas que ce dragon est en fait l’ancien Seigneur des Criquets. Incapable d’abattre le monstre, Rose obtient de son conseiller le moyen de le détruire. Mais le prix à payer sera très élevé…


Critique

Par Gillossen, le 20/11/2005

Nous ne reviendrons pas sur le fait que les comics ne proposent pas que du superhéros en collants, quand bien même ce genre possède des perles. Ceci est un fait établi pour la plupart de nos visiteurs, nous l’espérons en tous cas !
Bone, de Jeff Smith, demeure toutefois un comics à part, comics qui débuta par l’auto-édition, en 1991, il y a près de 15 ans déjà. Franchement réjouissantes, les péripéties traversées par les cousins Bone, Fone, Phoney, et Smiley nous font découvrir un monde des plus surprenants, prenant souvent à contrepied le graphisme cartoonesque de la série, rappelant d’anciens grands standards de la BD américaine, tel que Walt… Kelly, accentué en cela par un joli noir et blanc.
Car en effet, le scénario lui-même n’hésite pas à s’afficher comme plutôt sombre, multipliant les lieux inquiétants, faisant souvent écho avec pertinence avec nos peurs enfantines. Une forêt, une vallée… Les derniers volumes nous permettent de découvrir cela dit bien d’autres choses, toujours dans une vraie tradition heroïc fantasy, ce qui, une nouvelle fois, pourrait avoir de quoi étonner, si on ne se laissait pas très rapidement charmer par la narration et la mise en images de l’auteur. Dragon, princesse, épée… On retrouve ces ingrédients bien connus, mais le talent de Jeff Smith tient dans la recette qu’il nous concocte, un plat bien différent de la plupart des BDs du genre, d’où qu’elles proviennent, sans renier pour autant ce qui peut faire tout le piment du genre.
Et c’est non sans regret que l’on a vu la fin se profiler, une conclusion dans laquelle le lecteur doit donc dire au-revoir à des personnages sincèrement sympathiques, des aventures sachant faire rêver, un humour singulier qui lui non plus n’était pas négligé… Tout ce qui contribue à faire le charme d’une grande série !
A noter que si cette critique a été faite à partir d’une intégrale en version originale de 1300 pages, une version française jugée de très bonne qualité par l’auteur lui-même est disponible aux éditions Delcourt !

 

8.5/10

Discuter de Bone sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :