Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >Balade au Bout du Monde

Balade au Bout du Monde

(Ce Cycle est Terminé)

Auteur : Pierre Makyo (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Laurent Vicomte (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Eric Hérenguel
Dessinateur : Michel Faure (Proposer une Biographie)
Dessinateur : N.G. Laval (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Pelet Claude
Balade au Bout du Monde

L' Intégrale du premier cycle

Arthis est un jeune photographe rêveur et peu à son aise sur la toile de fond pluvieuse du monde moderne. Un jour de spleen il décide de partir pellicules en bandoulière vers un étrange marais perdu dans la campagne. Un endroit dont le mystère et l’opacité lui semblent correspondre à son état d’esprit du moment. Au-delà du brouillard et des roseaux couchés il trouvera une très jolie jeune femme, photographe elle aussi. Mais également un royaume hors du temps, figé en plein Moyen-âge. Un Royaume dangereux. Cerclé d’une prison dont on ne s’échappe pas… Arthis voulait se balader au bout du Monde. Il va très vite le regretter…

Balade au Bout du Monde

L' Intégrale du deuxième cycle

De retour chez ses contemporains, après cinq ans d’une mise hors circuit dont il se serait bien passé, Arthis tente de reprendre le cours de sa vie, en particulier à travers la photo. C’est ainsi qu’il fait la connaissance de la belle Ariane et de sa rébarbative tante, toutes deux psychologues et spécialistes de la culture hindoue. La quête de l’amour va mener notre héros jusqu’en Inde, où l’attendent des expériences pour le moins difficiles, sur fond de conflit ethnique… 
Certaines planches ont été spécialement redessinées pour cette occasion et cette intégrale comporte un cahier supplémentaire de 8 pages regroupant un texte de Makyo et des croquis d’Herenguel.

 

Balade au Bout du Monde

L' Intégrale du troisième cycle

De retour en France, Arthis est à la recherche de sujet porteur pour son travail. Lors de ses pérégrinations, il surprend un homme écrivant un étrange message sur un mur. Sa curiosité va le mener à la rencontre d’un vieil ” ami “, devenu un ” nouveau cathare ” et le mettre au centre d’une querelle entre groupes religieux qui règlent leurs différents à la pointe de l’épée. Car lui seul connaît l’entrée d’un petit royaume retiré…

Balade au Bout du Monde

Les Pierres Levées

Nous retrouvons Arthis là où nous l’avions laissé, dans le Royaume de Galthédoc, toujours amoureux d’Ariane, mais en but à la jalousie de Joachim qui souhaiterait faire de cette dernière sa reine. Quant à Rabal et Athanase, ils ont également des plans pour le jeune photographe, liés à la pierre de folie… et ses pareilles !

Balade au Bout du Monde

Pierres Invoquées

Après une énième tentative, Arthis parvient finalement à sauver Aline des griffes d’un Joachim devenu totalement fou. Cependant, il doit toujours accomplir la mission de Rabal : retrouver le porteur de la pierre noire afin de sauver le Royaume. Mais il n’a pas la tête à ça : ses seuls souhaits sont de retrouver son emploi de photographe, d’aimer Aline, de lui faire un enfant… bref, de mener une vie normale. Pendant ce temps, les prêtres de la puissante congrégation de la “doctrine pour la propagation de la foi” meurent assassinés les uns après les autres, et une secte s’agite autour d’une pierre qui rend devin..

Balade au Bout du Monde

Pierres Evoûtées

Le destin d’Arthis confronté au paradoxe temporel Réfugié à la campagne Arthis aide Aline à retrouver la santé après la perte de son enfant. Les voyages qu’il a effectués dans le temps grâce à la pierre mauve perturbent son mental, lui procurant des pertes de mémoire. Il décide de revenir au point de départ de ses aventures, auprès de Rabal, espérant ainsi mieux comprendre ce qui s’est vraiment passé. Rêves ou cauchemars orchestrés par ceux qui recherchent l’élu ?

Balade au Bout du Monde

Pierres de Vérité

Arthis parviendra-t-il à contrer l’avènement du nouveau Messie ? La conclusion toute en magie du 4e cycle de Balade au bout du monde. Lapyris, maître de la secte Corpus Christi, poursuit sa quête démente : la création d’un nouveau Messie né des amours forcées d’Arthis et d’Hélène, soeur d’Aline, la compagne du jeune photographe. Soutenu par les plus grandes puissances de ce monde, qu’il s’agisse du Vatican ou du groupement des 300, sorte de gouvernement mondial occulte regroupant les plus grandes banques internationales, Lapyris ne craint plus rien ni personne. Même pas Arthis, qu’il a définitivement mis hors-jeu en enlevant Aline qui attend leur enfant…
Un plan parfait, en somme. Si ce n’est que le nain Rabal, guide d’Arthis dans les mystérieux pouvoirs qu’il se découvre grâce aux pierres magiques du Bout du Monde, décide de lui confier la Pierre Blanche, celle qui permet de mourir et renaître, de disparaître et de réapparaitre…
Une fois encore, la Balade d’Arthis va lui faire emprunter des sentiers magiques et inattendus…

Balade au Bout du Monde

Epilogue

Azhen, l’enfant d’Arthis et Aline, est né. Le petit royaume oublié traverse une période difficile. Joachim est persuadé que ce marasme est dû à l’absence d’Aline qui avait refusé de l’épouser. Traditionnellement, lorsque l’épouse du roi était du « Grand Pays », la reine bénéficiait d’une sorte d’« aura magique » qui  marquait les esprits. Aussi, lorsque, par un étrange concours de circonstances, un couple de pharmaciens demande à Joachim d’instaurer un commerce de plantes rares entre Galthédoc et le « Grand Pays », le roi en profite pour leur demander de l’aider à retrouver sa bien-aimée…


Critique

Par Publivore, le 03/08/2003

Certains seront peut-être étonnés de retrouver ici cette série, en particulier en raison d’un deuxième cycle qui tend plus vers le Fantastique que la Fantasy… Mais le royaume caché de Galthédoc, au centre des intrigues des première et troisième parties de cette série, avec ses chevaliers, ses mythes et ses légendes, appartient indéniablement au courant qui nous importe sur Elbakin.net. Mais que cela ne vous empêche pas de lire - et d’apprécier - le voyage en Inde d’Arthis !
En ce qui concerne l’histoire, ceux qui connaissent Pierre Makyo seront en terrain de connaissance ! Un scénario bien ficelé, chaque volume ayant une histoire indépendante des autres, mais s’inscrivant parfaitement dans la trame générale du cycle, qui nous est dévoilée peu à peu (cela rend d’ailleurs difficile les résumés sans trop de révélations !). Le tout mâtiné d’un rien de philosophie, parfois déroutante, mais jamais déplaisante. Son personnage principal est ballotté par le Destin, d’aventures en aventures, et a parfois bien du mal à s’en remettre, mais c’est avec avidité que le lecteur se laisse emporter par le torrent. Du grand art !
Comme vous l’aurez remarqué, chaque cycle possède son dessinateur, et le style graphique varie donc fortement d’une partie à l’autre… ainsi que l’aspect d’Arthis ! Mon préféré personnellement est le trait d’Herenguel, plus précis, plus clair et surtout plus constant. Car vous constaterez dans le premier cycle une évolution surprenante dans les 20 premières pages, tant dans le dessin que dans les couleurs ! Le temps de la maturation, probablement… En ce qui concerne la troisième partie, le trait est plus nerveux, avec de nombreuses zones noires, qui nuisent parfois à la lisibilité. Mais dans l’ensemble, sauf peut-être pour le début du premier tome, le dessin est tout à fait en adéquation avec le ton de l’histoire. Même le dépaysement que l’on ressent au début de chaque cycle du fait du changement graphique sert l’histoire, puisqu’il correspond à la débâcle morale du héros, à l’aube d’une nouvelle aventure déroutante.
Je ne saurais donc que trop vous conseiller la lecture de cette série un rien désabusée, mais qui vous emportera vers des horizons insoupçonnés.

8.5/10

Discuter de Balade au Bout du Monde sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :