Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Bd Fantasy > Blanche Neige


Blanche Neige

ISBN : 978-235910311-3
Catégorie : Bd
Dessinateur : Looky (Proposer une Biographie)
Auteur : L'Hermenier (Proposer une Biographie)

Il y a très longtemps, en un royaume figé dans les glaces éternelles, vivait Blanche Neige, unique héritière, destinée à régner. Mais le décès aussi subit que mystérieux du Roi laisse place à la régence sanglante de sa belle-mère assoiffée de conquêtes et de nouvelles frontières. Pour évincer la légataire naturelle, la régente charge son âme damnée, le chasseur défiguré, d’assassiner la jeune fille. Mais le guerrier ne peut s’y résoudre et la laisse fuir vers les mines sombres où plus personne n’ose s’aventurer : là règne le peuple cannibale, les nains pratiquant l’ancienne magie…


Critique

Par Gillossen, le 27/05/2012

Présentée comme une bande dessinée “évènement” sortant opportunément quelques semaines à peine avant le long métrage Blanche Neige et le Chasseur, qui n’a rien à voir, cette nouvelle version du conte éditée par Ankama semblait avoir tout pour plaire.
Relecture de l’histoire bien connue de tous, ce Blanche Neige tente ainsi d’apporter quelques touches de modernité à son intrigue et un coup de crayon nous changeant de “l’école” Soleil. La couverture seule avait déjà quelque chose d’intrigant. Qui plus est, l’histoire s’étale sur près de 60 pages.
De quoi partir confiant ? Oui, mais la déception n’en est que plus grande. Attention, cet album n’est pas une purge. N’exagérons rien. Mais, alors que l’on aurait, pour une fois, pu imaginer un récit prenant ses aises, par exemple en optant pour le classique format trilogie, les planches défilent sans que jamais le lecteur ne ressente une quelconque implication pour les personnages. Tout va très vite, sans réelle surprise, sans saveur. Les personnages sont creux, en particulier la reine si cruelle et Blanche Neige elle-même, un comble. Tout ça manque de souffle, d’idées un peu folles.
Quant aux dessins, ils manquent parfois de précision et les protagonistes, notamment les nains ou les divers guerriers représentés, ne débordent pas vraiment de charisme ou d’inventivité. On appréciera tout de même l’encrage et certains choix de colorisation. L’ensemble se révèle toutefois nettement plus atypique que le scénario, décevant de bout en bout. On se demande bien vite si l’auteur sait vraiment sur quel pied danser quand on songe au ton adopté au fil des pages, oscillant entre modernité et pirouette pour conserver une approche bon enfant.
On notera aussi la présence d’un cahier présentant diverses visions de Blanche Neige, parfois accompagnées de la note d’intention de l’artiste. L’ensemble contient du bon et du moins bon, comme souvent, et certains propos laissent perplexe. Bref, si comme souvent avec Ankama l’objet est réussi et le plan promotionnel parfaitement calibré, l’œuvre en elle-même n’a rien d’une grande BD. Sans même parler d’un évènement.
Reste un récit qui se suit d’un oeil distrait, aussitôt lu, aussitôt oublié.
A réserver aux collectionneurs amoureux du personnage de Blanche Neige ou de nains de jardin, et encore…

5.0/10

Discuter de Blanche Neige sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :