Vous êtes ici : Page d'accueil > Édition

L’année 2018 en fantasy : la parole aux éditeurs

Par Gillossen, le jeudi 15 mars 2018 à 17:45:00

2018Qui dit mois de janvier, dit nouvelle année et retour de notre rendez-vous annuel désormais, on l'espère, bien installé.
Après 2017 et depuis 2012, nous avons une fois de plus convié les éditeurs œuvrant dans le domaine des littératures de l'Imaginaire à nous faire partager leur bilan et leurs attentes à l'heure de déguster la galette des rois. Et comme depuis l'an dernier, nous leur posons désormais quatre questions au lieu de trois ! Mais, comme toujours, chacun répond avec sa sensibilité et ses envies propres, évidemment.
Et dans tous les cas, merci à toutes celles et ceux qui prennent ou ont pris le temps de nous répondre.

Discuter de l'année écoulée en fantasy et des perspectives 2018 sur le forum

Propos recueillis et mis en forme par Emmanuel Chastellière

Albin Michel Imaginaire en 2018 - Gilles Dumay

Battlemage

Alors que 2017 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?
2017 a été une année étrange sur le plan personnel. J'ai quitté Denoël avec l'idée de me consacrer à mes scénarios (bande-dessinée / audiovisuel) puis le projet Albin Michel Imaginaire s'est concrétisé, j'ai postulé et j'ai eu le poste alors que je signais en même temps cinq ou six contrats pour des albums isolés ou des séries de BDs. Donc une année de grands changements, très stimulante, fort enthousiasmante. Très dense aussi.
Je suis content des derniers titres publiés chez Denoël, en Lunes d'encre : La Bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins qui est un immense coup de cœur de lecteur (je l'ai relu par plaisir cet été, sans le stylo, ce qui ne m'arrive quasiment plus). Latium de Romain Lucazeau (paru fin 2016) continue sa course à travers les étoiles et débarquera bientôt en Chine. Pornarina de Raphaël Eymery a eu le prix Sade du premier Roman. Les deux Jo Walton ont conquis beaucoup de lectrices (si j'en crois les recensions sur les blogs) et un peu moins de lecteurs ;-)
A titre personnel, hors parutions, un événement vous a-t-il particulièrement marqué ou surpris au cours de cette année écoulée (un prix, un salon, etc...) dans le paysage des littératures de l'Imaginaire ?
Je suis allé aux Utopiales, comme chaque année, et j'avoue que je suis toujours émerveillé et un peu effrayé par la foule que cette manifestation draine. On parle sans cesse de crise, de « c'est dur en librairie », etc. Mais le public est là, sacrément vigoureux. On confond « crise » et surproduction. Les auteurs gagnent moins (et c'est particulièrement flagrant en BD) parce que les parts du gâteau sont chaque année un petit peu plus petites, mais si j'en crois les chiffres à ma disposition le gâteau reste de taille équivalente ou grossit légèrement (en CA) de 2% par an environ. Il faut donc s'habituer à des petites ruptures, des réajustements, des acteurs qui arrivent, des acteurs qui partent. Comme toujours. Si c'était autant la crise qu'on le dit, des éditeurs comme Albin Michel ne se lanceraient pas avec une collection dédiée. L'imaginaire est devenu la culture dominante au cinéma, à la télé/VOD et en BD (sans parler des jeux vidéos). La vérité c'est qu'aucun groupe aujourd'hui n'accepte l'idée de louper forcément le prochain Trône de fer ou le prochain Ready Player One.
Avez-vous un coup de cœur éditorial plus marqué que les autres pour 2018 ? Et quelle place pour la fantasy dans votre programme ?
Au jour d'aujourd'hui, j'ai signé quatre contrats pour Albin Michel Imaginaire.
  • Anathem, Neal Stephenson (N°1 sur la liste des best-sellers du New York Times et par ailleurs roman de science-fiction génial)
  • Battle Mage, Peter A. Flannery (fantasy épique pour fans de David Gemmell)
  • The stars are Legion, Kameron Hurley (Space opera organique et volontiers horrifique)
  • American Elsewhere, Robert Jackson Bennett (Thriller SF/horrifique, sorte de Twin Peaks originel dans le désert du Nouveau-Mexique - Shirley Jackson Award et projet de série télé dans les tuyaux)

Un seul relève de la fantasy, le Peter A. Flannery, qui est épique. Je ne trouve pas adjectif plus approprié. Avec des personnages très attachants, dont Falco Danté le mage de bataille du titre.
J'ai fait une offre sur un autre cycle de fantasy, mais je ne suis pas le seul sur le coup... Donc oui, il y aura de la fantasy. Ce que j'attends des titres qui relèvent de ce genre c'est qu'ils me replongent dans le même type de plaisir que quand j'ai découvert le personnage d'Elric à l'adolescence. Je dois dire que c'est assez rare, il y a trop de cycles où on sent que l'auteur a tout mis dans son tome 1 et écrit le T2 parce qu'il le faut. Je ne citerai pas de nom, mais j'en ai lu des tonnes comme ça pour Albin Michel. Il y aura aussi des titres d'auteurs français de fantasy, pas en 2018, mais sans doute dès 2019.
J'aime tous ces titres et les autres sur lesquels j'ai fait des offres, c'est très éclectique. Comme me l'a bien fait remarquer Guillaume Dervieux, vice-président et directeur général d'Albin Michel, la marque éditoriale aurait pu s'appeler Albin Michel ImaginaireS. Après, sur le papier, c'est clair que l'enjeu se concentre beaucoup autour d'Anathem. Et un de mes défis ça va être d'expliquer sans divulgâcher pourquoi American Elsewhere c'est génial. Si vous aimez Stephen King, vous devez jeter un coup d’œil au Robert Jackson Bennett.

Quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?
2018, c'est l'année de lancement d'Albin Michel Imaginaire, en octobre, donc le défi est assez simple : réussir ce lancement. Enfin « simple »... façon de parler.
  1. Albin Michel Imaginaire en 2018 - Gilles Dumay
  2. Les Editions de l'instant en 2018 - Patrick Dechesne
  3. Les éditions Actusf en 2018 - Jérôme Vincent
  4. Lunes d'encre en 2018 - Pascal Godbillon
  5. Les éditions Critic en 2018 - Simon Pinel
  6. Folio SF en 2018 - Pascal Godbillon
  7. Les éditions Voy’el en 2018 - Corinne Guitteaud
  8. Les éditions HSN en 2018 - Dimitri Pawlowski
  9. Les éditions Libretto en 2018 - Eric Lahirigoyen
  10. Les Editions du Bélial' en 2018 - Olivier Girard
  11. Les éditions du Rouergue en 2018 - Olivier Pillé
  12. Les éditions Mnémos en 2018 - Frédéric Weil
  13. Les éditions Pygmalion en 2018 - Florence Lottin
  14. Fleuve Editions et Pocket en 2018 - Stéphane Desa
  15. Les éditions Scrineo en 2018 - Jean-Paul Arif
  16. Les Editions du Chat Noir en 2018 - Mathieu Guibé
  17. Les éditions Lynks en 2018 - Mathieu Guibé
  18. Mü éditions en 2018 - Davy Athuil
  19. Le Livre de Poche Imaginaire en 2018 - Laëtitia Rondeau
  20. Les éditions Le Héron d'Argent en 2018 - Vanessa Callico
  21. Les éditions Leha en 2018 - Jean-Philippe Mocci
  22. Les éditions Balivernes en 2018 - Pierre Crooks
  23. Les éditions Callidor en 2018 - Thierry Fraysse
  24. Les éditions L'Atalante en 2018 - Mireille Rivalland
  25. Les éditions J'ai Lu en 2018 - Thibaud Eliroff

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :