Vous êtes ici : Page d'accueil > Blog > L'Association

Cidre et Dragon 2012

Par Witch, le jeudi 20 septembre 2012 à 01:30:09

Cidre et dragon Pour sa 4ème édition, le festival Cidre et Dragon présentait au moins une nouveauté importante : il y avait un stand Elbakin.net.

Nous vous en avions déjà parlé dans une précédente brève et nous en sommes revenus, pour partager nos souvenirs avec vous.

Et c'est un beau cadeau que l'on vous fait, parce que j'en connais qui serait bien resté.

Discuter sur le forum

Compte-rendu de Foradan

A titre personnel, c'était ma première visite à un festival mêlant artistes, visiteurs costumés, curieux, passionnés, des rôlistes, des GNistes médiévalisants ou steam punk ou un peu de tout, des compagnies de reconstitution historique (ou de recherche sur ce que serait la notion d'historique dans un univers fictionnel, ou comment rendre crédible le Rohan ou les venturiers de la vapeur ?), des peaux vertes, de belles et accortes jeunes femmes, de géants de tous acabits, d'acteurs d'une journée et d'assassins à capuche pour transformer une avenue paisible en véritable foire épique.

Quand vous devez faire un duel du regard avec un dragonnet pour protéger votre futur dîner, que vous assistez médusés à un défilé de danseuses échassières, que vous serrez la pince -au sens propre- d'un faune et que le temps de vous retourner, vous voyez le roi des lutins à votre stand, aucune heure n'est assez longue.échasses dansantes

Mais surtout, on peut rencontrer des gens, et même des magiciens ! Gandalf le gris Oui vous ne rêvez pas, Gandalf le gris (entre autres célébrités presque anonymes) ont arpenté les chemins du village merveilleux et ses plus de 80 échoppes de cuir, de tissu, de papier, d'encres, de bois, de pierre et de métal.

Ici, la foule s'arrête devant une reconstitution d'une bataille entre vikings et saxons, là c'est un duel spectaculaire qui fixe l'attention des princesses et des sorciers : il était pratiquement impossible d'être partout et de tout voir, d'autant que nous avions nous aussi une mission ! (Oui, conquérir le monde en captivant le public, ça va finir par se savoir).

Nous avons parlé à des dizaines de personnes, grimées ou non, certaines connaissaient Elbakin.net (ça c'est bien), d'autres non ou si peu (en fait, c'est un peu pour eux que nous étions là, pour les rencontrer en allant vers eux.) Et parmi les sujets de curiosités, il y avait "le trône de fer" et "Le hobbit", nouvelle traduction. Que de discussions et d'échanges autour de ces titres, sans parler des autres livres disposés sur la table.

Et le samedi soir, un concert avec deux groupes qui savent enflammer le public : la Horde (des musiciens belges plein d'humour et de dynamisme) et le Naheulband pour la troisième fois sur les côtes normandes. C'est beau une foule qui chante, qui tend le poing et qui crie "baston !" ou "poulet, poulet, piou piou piou" (seul remède officiellement préconisé contre la ritournelle du "nanana na nanana" de l'elfe.

En attendant des chiffres définitifs, les organisateurs tablaient sur une fréquentation avoisinant les 50000 personnes, soit un chiffre en augmentation entre chaque édition, après 2010, 2008 et 2006, ce festival -organisé par des bénévoles dévoués et ne comptant pas leur énergie- est devenu une petite enclave de fantasy toujours plus populaire.

  1. Compte-rendu de Foradan
  2. Nos photos

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :