Vous êtes ici : Page d'accueil > Blog > L'Association

Retour sur le festival Aïcontis 2017

Par Foradan, le dimanche 22 octobre 2017 à 15:10:52

paysageAprès une splendide édition 2015, la Corrèze remet le couvert pour son festival fantasy bisannuel.
Cette fois encore, Elbakin.net a dépêché une escouade qui nous a ramené souvenirs et images, je laisse donc la parole à notre capitaine nain, Coeurdechêne.

Branceilles – petit village de Corrèze – octobre 2017

Pour la quatrième fois, je refais mon sac dans le camping qui nous accueille, prêt à rentrer chez moi.
Une nouvelle édition du festival Aïcontis vient de se clore et c’est avec des souvenirs plein la tête que PixieLudi, gAlly et moi-même repartons.

Tout a commencé le samedi matin. Dès 10h le public afflue à Branceilles (un peu moins de 300 habitants en temps normal) pour l’ouverture de la septième édition du festival.
Servie par un soleil éclatant, cette cuvée 2017 promettait une grande réussite.

Sur notre stand, vous avez pu, durant tout le week-end, partager votre passion de l’imaginaire avec nous, demander des conseils de lecture et découvrir la fantasy de manière plus approfondie. Vous avez été nombreux à passer sur le stand nous saluer, discuter plus ou moins longuement, feuilleter nos propositions de lecture (tous les ouvrages exposés sur la table ont été feuilleté et présenté au moins une fois au cours du WE), et participer à nos quizz avec acharnement.

En 2015 nous avions été associé à la programmation du festival pour animer des discussions sur la fantasy et ça avait beaucoup plu.
Alors cette année nous avons multiplié les interventions dans un espace dédié afin de pouvoir bénéficier d’une meilleure qualité d’environnement. Vous avez été une vingtaine sur les quatre interventions à vous montrer intéressés et les discussions ont porté aussi bien sur l’association Elbakin.net que sur la fantasy et ses différentes formes, la place des femmes dans les œuvres, les classiques du genre, le renouveau de la fantasy française, les déclinaisons des mondes imaginaires et leurs adaptations à l’écran ou en jeu…

Dans les rues, le public se pressait en vagues, admirait les étals des quelques 40 exposants et les animations de la Compagnie Zoolians (qui assurait également le spectacle de feu du samedi soir). Il faut saluer ici le travail de fond des nombreux bénévoles (plus de 250 cette année) qui ont œuvré à faire de ce festival un moment hors du temps, tant par les décorations du village que par leur générosité et leurs attentions pour les exposants, les prestataires et le public. Un exemple tout bête : nous avons trouvé sur notre table en nous installant un petit sachet chacun avec des cadeaux de la part du Conseil Général de Corrèze mais aussi des confitures fait-maison par Suzanne, que je remercie chaleureusement.

Au final, et juste avec les premières estimations, cette édition 2017 a battu des records. Les parkings de secours, prévus pour le samedi soir, ont été remplis dès le samedi matin. L’affluence a été largement plus forte qu’en 2015 et cet engouement récompense déjà l’immense travail fourni par les organisateurs, les bénévoles et les habitants de la commune qui ne reverront certainement pas tant de monde avant longtemps.

Pour la quatrième fois, je refais mon sac dans le camping qui nous accueille, prêt à rentrer chez moi.
Une nouvelle édition du festival Aïcontis vient de se clore et c’est avec des souvenirs plein la tête que PixieLudi, gAlly et moi-même repartons, prêts à revenir dans deux ans !

Discuter de la fantasy en Corrèze sur le forum

stand elbakinserpent dragon 1serpent dragon 2amerique


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :