Vous êtes ici : Page d'accueil > Blog > L'Association

Il était une fois l’elbakin party (chapitre 9)

Par Foradan, le lundi 10 septembre 2012 à 22:00:04

9L'elbakin party 2012 vient de s'achever, en même temps que la deuxième convention de fantasy. Si vous avez déjà une fois dans votre vie participé à cet évènement, vous savez ce que cela signifie (et nous savons qui vous êtes). Si ce n'est pas encore le cas, il est honnête que vous sachiez deux ou trois choses.

Depuis son beta test en 2002, l'elbakin party est un évènement estival se déroulant annuellement depuis 2005 dans un endroit différent : ainsi, ce sont 9 réunions sur 6 départements différents, avec 53 participants officiels (et quelques invités mystères), certains n'en ayant manqué aucune et d'autres une seule, la participation peut varier de 9 à 30 personnes selon le lieu de l'hébergement, les circonstances conjoncturelles, le sens du vent et l'âge du capitaine. Il y en a même 13 qui n'ont eu de cesse de revenir après leur découverte.

Pour des raisons pratiques, cette réunion était ouverte à tous et principalement aux acteurs les plus motivés du site et devenue, de fait et par la force des choses, conditionnée par l'adhésion à l'association

Pour la plupart, c'est la seule occasion de se rencontrer de visu et de renforcer cette communauté virtuelle par laquelle tout a commencé, autant dire que le temps passe vite, trop vite, ce temps qui dévore toutes choses, ronge le fer, mord l'acier, réduit les dures pierres en poudre et rabat les hautes montagnes, ce temps qui fuit, nous en avons toujours trop peu pour le gâcher.

Alors, faute de temps à perdre, on mange, boit, discute, palabre, plaisante, dort, fait du rangement, révise ses classiques, joue, bronze un peu tout en même temps, comme si le forum se retrouvait ouvert sans sections différentielles (ceci dit, la chasse aux spoilers reste ouverte toute l'année), bref, autour de notre passion commune, nous faisons vivre notre petit groupe dans la joie et la bonne humeur.

Et s'il y a deux signes qui sont le gage de ce climat, ce serait celui-ci : cette année comme les autres, il y a eu des efforts et des sacrifices pour venir, 2000 km pour l'un, 7 heures de voiture pour un autre, ceux qui sont partis juste après leur semaine de travail pour deux jours et retour pour lundi matin, et ceux qui y ont mis une bonne part de leurs vacances ; et ensuite, il y a un syndrome désormais bien connu de spleen dépressionnaire post party qui se caractérise par de longs soupirs alternant avec les "c'était tellement bien..." ainsi que par une brusque activité modifiant les avatars et signatures du forum. Certains, non au courant des petits et hauts faits, seront dans l'expectative et l'inconnu, pour les autres, ce sont des moyens de garder vivaces des bouts de souvenirs, jusqu'à la prochaine fois.

Ponctuellement, l'elbakin party s'est adossée à des évènements, comme les conventions de fantasy et Science-fiction de Grenoble (2010) et Semoy (2012) ; il arrive aussi qu'il y ait des rassemblements épisodiques autour de festivals où l'association tient son stand (avec une boîte de bonbons, mais chuuut, c'est un secret, les libraires rouquins ne doivent pas le découvrir), mais cet évènement reste le pinacle de la vie du site, celui où les gens apprennent à se connaître au-delà de leur avatar. Souvent, c'est là que des enthousiasmes font des émules et que les tenants d'une œuvre font naître des envies de lectures ou de relectures (oui, faut-il le rappeler, il est quand même un peu question de fantasy).

On a même vu des gens en désaccord se réconcilier jovialement, puisque finalement, ce qui est important, c'est de bien s'entendre. L'elbakin party, c'est en quelque sorte le Bien absolu.

Dédicace émue à mes amis de longue date et tout frais éclos, avec ou sans barbe, à ma famille de cœur, que je supporte et qui me soutient, avec qui j'aime continuer à faire vivre cette communauté quasiment idéale.

Pour les autres, il suffit de quelques clics pour recevoir le mode d'emploi. Discuter sur le forum


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :