Vous êtes ici : Page d'accueil > Blog > L'Association

Compte rendu du festival de Mons

Par dwalan, le vendredi 17 avril 2009 à 15:55:43

Voici l'histoire d'elbakiniens au pays des Trolls, de la Bière et des Légendes...

Vendredi :
16h00 porte de la Chapelle : Oceliwin, Alana, Graendal et Dwalan se retrouvent avec une exactitude digne des meilleurs agents secrets ! Départ immédiat pour la Belgique, sur fond de Naheulband, histoire de se mettre immédiatement dans l'ambiance. Après 2h de route, nous passons la frontière... qu'allons-nous découvrir ???
On nous avait dit : "c'est facile à trouver, y a qu'à suivre le beffroi". Et, effectivement, l'auberge de jeunesse (une des plus belles d'Europe) est située juste au pied du beffroi de la joli petite ville de Mons (à peine 100 000 habitants, pour ceux qui se poseraient la question). A peine le temps de poser les sacs que nous voilà déjà à la terrasse d'un café sur la Grand'Place, à siroter une bière belge locale : vos reporters se détendent un peu avant l'ouverture du salon !
Nous avons eu le plaisir de passer la soirée avec un elbakinien du coin, Juriss de son pseudo, qui a eu la gentillesse de nous accompagner tout au long de la soirée, et qui nous a donc fait manger des frites et autres mets locaux.
Je ne vais pas rentrer dans les détails de la soirée ni préciser l'heure de fin, car cela nuirait certainement à l'image très professionnelle que vous avez de nous.

Samedi :
Après un réveil quelque peu difficile, nous nous dépêchons de rejoindre le lieu du salon, car il nous faut monter le stand avant l'arrivée des premiers visiteurs. Tout le monde s'active également autour de nous, c'est l'effervescence ! Certains sont déjà costumés, nous faisons de même et sommes prêts et dispo à l'heure prévu : quel professionnalisme !
Immédiatement, les gens affluent, et notamment à notre stand. Avantage de notre emplacement, nous avons une vue imprenable sur tous les auteurs puisque les dédicaces se font juste devant nous ! Côté négatif, nous n'avons pas accès à internet, d'où notre communication via le blog qui s'est réduite à un message dimanche matin (je reviendrai sur cette épopée plus tard...).
Le midi, nous profitons de la taverne local pour nous restaurer : plusieurs menus sont proposés (tartiflette, choucroute, ...). Ce stand a eu énormément de succès puisqu'il nous a fallu patienter presque 2 heures avant de pouvoir manger !

Samedi après-midi, c'est le temps fort du week-end : c'est là qu'il y a le plus de monde, et surtout la plus grande densité de fans parmi les visiteurs (contrairement au dimanche qui est plus fourni en famille qui font leur promenade).

Nous avons pu faire la connaissance de plusieurs lecteurs du site, nous en avons donc profité pour leur avis. Merci à VieilOurs, Nero, Juriss, Castel, Samantha (et ceux que j'oublie) pour être venus nous voir.
Certains consultent les brèves quotidiennement depuis des années, ils ont pour la plupart connu le site lors de la "grande époque" du tournage du SdA.
D'autres se contentent de n'y aller que de temps en temps, mais toujours de manière assez régulière.
Énormément de personnes cherchent des nouveaux livres à lire et vont fouiner parmi les critiques, critiques que d'ailleurs tout le monde trouve d'une très grande qualité. C'est, à mon avis, un des points forts du site, et ça s'est encore vérifié ce week-end. La navigation dans cette rubrique fait l'objet de quelques reproches, mais google est notre ami à priori, car tout le monde finit par trouver ce qu'il recherche. De plus, l'annonce d'une refonte de cette partie du site est très bien accueillie !
Enfin, bon nombre de visiteurs disent venir sur notre site car nous sommes considérés comme le meilleur portail francophone de Fantasy ! Cela fait toujours plaisir à entendre !
La longue après-midi vit son lot de défilés, de spectacles improvisés et un ballet de Cosplay.

A noter également la présence d'un "vrai" nain puisqu'il était équipé de tout ce que proposent... les publicités de Naheulbeuk (dont la fameuse sandale offerte pour un lot acheté...) !

Le soir, c'est une équipe d'elbakiniens fourbus qui est de retour à Mons... le temps de manger les si célèbres moules-frites, une bière et puis au lit : une autre journée nous attend !

Dimanche :

Opération internet : nous n'avons pas réussi à obtenir l'accès au web, mais nous sommes bien décidés à vous envoyer un message sur le blog par n'importe quel moyen ! Oceliwin réussit (on ne sait comment...) à se procurer un câble, et nous ouvrons discrètement la trappe d'accès aux branchements, situé juste derrière les auteurs : ils ne sont pas encore là, mais il nous faut faire vite ! Quelques clics, juste le temps pour Mélanie Fazi de manquer de tomber dans la trappe en arrivant... Mission accomplie tout de même : notre message sur le blog est publié. On évite un organisateur qui nous enguirlande et retournons discrètement à notre stand.
Nouvelle journée, nouveaux visiteurs. C'est la promenade du dimanche : les allées sont bondées, mais essentiellement des familles qui se promènent en flânant.
Joutes à l'épée improvisées, défilés de troubadours, et surtout chasse aux œufs : les touts petits sont particulièrement gâtés cette journée puisque non seulement chaque exposant doit cacher quelques œufs sur son stand, mais en plus les organisateurs leur ont préparé tout un parcours ludique composé de différentes épreuves qui se concluent par une bataille de polochon contre Dlul en personne (le dieu du sommeil dans Naheulbeuk) !
La journée a également été marquée par le tirage au sort du concours : nos 6 gagnants vont recevoir une BD ou un ArtBook de Narnia 2. A noter également que c'est Graendal qui a gagné le concours du stand voisin Tolkiendil !
Puis, vient l'heure du départ : démontage de stand, aurevoir aux voisins, un dernier coucou à Juriss et nous voilà repartis, toujours avec le Naheulband dans la voiture !

Bilan de ce salon : encore de belles rencontres, très enrichissantes, la découverte d'un pays avec des gens agréables.
A refaire moi je vous dis : à quand le prochain festival ?


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :